Informatique

Microsoft Surface Pro X a une puce basée sur Snapdragon 8cx Gen 2

Il y a un an, le Microsoft a annoncé le Surface Pro X, ordinateur portable équipé d’une puce basée sur Snapdragon 8cx. Ce jeudi (1), la ligne a été mise à jour. Le principal changement est l’adoption d’un processeur de deuxième génération basé sur la puce Snapdragon 8cx Gen 2 de Qualcomm.

Avant d’aller plus loin, nous devons replacer tout cela dans son contexte. Qualcomm Snapdragon 8cx Gen 2 n’est pas un produit fini, pour ainsi dire, mais une puce qui sert de base à des conceptions spécifiques aux fabricants.

La première génération de Surface Pro X est équipée du processeur Microsoft SQ1, lui-même basé sur la première version de Snapdragon 8cx. Début septembre, Qualcomm a annoncé Snapdragon 8cx Gen 2, comme son nom l’indique, la puce de deuxième génération.

Eh bien, Snapdragon 8cx Gen 2 est la base du processeur Microsoft SQ2 qui fait tourner le nouveau Surface Pro X.

En termes fonctionnels, il n’y a pratiquement pas de changement dans la ligne. Les versions SQ2 de Microsoft continuent à être dotées d’un écran tactile de 13 pouces avec 2880×1920 pixels (PixelSense), 8 ou 16 Go de RAM et SSD de 128 à 512 Go.

  MacBook Air, Mac mini, iPad Pro, et plus : résumé de la dernière version d'Apple

Aucun changement de conception non plus. La seule nouveauté est l’ajout d’une version couleur platine. Trois nouvelles couleurs sont également disponibles pour le clavier d’accueil du Surface Pro X Keyboard : “platinum”, “poppy red” et “ice blue”.

En matière de connectivité, l’ordinateur portable continue à offrir deux ports USB-C, Wi-Fi 802.11ac, Bluetooth 5.0 et LTE, bien que le Snapdragon 8cx Gen 2 puisse fonctionner avec Wi-Fi 6 (802.11ax), Bluetooth 5.1 et 5G.

Qu’est-ce qui change de SQ1 à SQ2, alors ? Microsoft n’est pas entré dans les détails, mais il y a probablement juste un gain de performance, bien qu’il ne soit pas sage de s’attendre à des changements notables à cet égard : le Snapdragon 8cx Gen 2 ne montre pas beaucoup de gain de performance par rapport à la puce de première génération.

Il convient de mentionner que l’ordinateur portable a une autonomie de batterie allant jusqu’à 15 heures. C’est le principal avantage de l’utilisation d’une puce à architecture ARM dans les ordinateurs portables équipés de Windows. L’inconvénient est la difficulté d’exécuter certains logiciels sur la plate-forme.

  Qualcomm annonce le Snapdragon 8cx Gen 2 pour les ordinateurs portables sous Windows

Malgré cette mise à jour, Surface Pro X, sorti en 2019, continue d’être commercialisé. Aux États-Unis, les prix sont les suivants :

  • Surface Pro X avec SQ1 (8 Go + 128 Go) : 999,99 USD
  • Surface Pro X avec SQ1 (8 Go + 256 Go) : 1 299,99 USD
  • Surface Pro X avec SQ2 (16 Go + 256 Go) : 1 499,99 USD
  • Surface Pro X avec SQ2 (16 Go + 512 Go) : 1 799,99 USD

Vous le savez déjà, mais juste pour renforcer : il n’y a pas de prévision de commercialisation de Surface Pro X en France.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire