Internet

Captain Marvel gagne le site officiel avec un design rétro des années 90

Marvel a créé un site web nostalgique pour promouvoir Captain Marvel : le film se déroule en 1995, le portail vous apporte donc tout ce que vous attendez d’une page web des années 90. Nous avons ici une série de GIF, des couleurs clignotantes, la police Comic Sans, du texte clignotant et bien plus encore. C’est un voyage dans le temps, à l’époque où Internet fonctionnait à 28,8 Kb/s et avait le visage de GeoCities.

La page de Captain Marvel a des GIF pour tout : dans un texte aux couleurs de l’arc-en-ciel, dans les sous-titres de chaque section, dans les vaisseaux spatiaux qui sont en arrière-plan, et dans le bouton pour acheter des billets de cinéma à l’avance.

Il y a le mélange classique des polices Comic Sans et Times New Roman, l’ancien élément “blink” (qui fonctionne toujours !) pour faire clignoter le texte, et un compteur du nombre de visiteurs que le site a reçu (c’est une image fixe à 13 031 968).

  Les maisons de disques lancent Vevo, un site de musique et de vidéos

Marvel a également inséré un jeu simple pour que vous deviniez qui est humain ou un extraterrestre à tête de mort ; en plus d’une section “multimédia” avec la bande-annonce du film dans une petite fenêtre ? l’Internet des années 90 ne pouvait pas gérer les grosses vidéos.

Le livre d’or fait référence à l’insecte du millénaire et aux mèmes comme “dancing baby” et “all your base are belong to us”. Mais n’essayez pas de laisser un message : vous tomberez sur le message “Désolé, le livre d’or est plein”.

Oh, et si vous faites défiler la page jusqu’à la fin et que vous passez la souris au bon endroit, vous trouverez une image de Stan Lee, qui est mort en 2018.

Un modem à 28,8 Kb/s mettrait 45 minutes pour ouvrir le site

Lori Lombert, ingénieur en logiciel chez Marvel, explique que le site a été créé sur Microsoft FrontPage et hébergé chez Angelfire. FrontPage faisait partie de la suite Office et permettait de créer des pages web facilement, sans se soucier du code HTML (c’était un éditeur WYSIWYG). En attendant, Angelfire ? qui existe toujours ! ? sert à héberger des sites web simples ; il était en concurrence avec GeoCities.

  Les gens pensent toujours qu'Apple va faire une tombola pour les iPhones sur Facebook

Bien sûr, Lombert doit plaisanter. La bande annonce de la page est en HTML5, une technologie que FrontPage n’a jamais supportée. Et le site se trouve sur le propre domaine de Marvel appelé annihil.us, une référence au méchant Annihilateur qui s’oppose aux Quatre Fantastiques. (Ce domaine est utilisé depuis quelques années).

Dieter Bohn, de The Verge, note sur Twitter que la page fait 10 Mo. Sur un modem à 28,8 Kb/s, il faudrait au moins 45 minutes pour le charger. Les modems 56K ne sont devenus courants qu’à la fin de la décennie, et n’étaient pas encore tout à fait rapides. C’est la partie de la nostalgie qu’on préfère oublier !

Consultez la page du Capitaine Marvel ici. La première du film aura lieu en France le 7 mars 2019.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire