Internet

Google Chrome teste le bloc de suivi des annonces intersites

Le blocage des traqueurs de cookies devient peu à peu un standard dans les navigateurs web : on le retrouve dans Mozilla Firefox et le nouveau Microsoft Edge ; maintenant, le Google Chrome teste la même fonctionnalité. La version Canari a une option appelée « Bloquer les cookies de tiers » pour empêcher le suivi entre un site et un autre.

La fonction expérimentale est disponible pour Chrome Canary sur MacOS, Windows, Linux et Chrome OS. Il « permet de bloquer les cookies de tiers et d’améliorer l’interface de contrôle des cookies en mode de navigation anonyme », comme le décrit Google.

Après avoir activé ce drapeau et redémarré votre navigateur, il vous suffit d’aller dans les paramètres et de cliquer sur l’option Bloquer les cookies tiers ; elle sert à « empêcher les sites tiers d’enregistrer et de lire les données des cookies ».

Ce faisant, des sites tels que YouTube et Facebook afficheront une nouvelle icône dans la barre d’adresse, avertissant que « cette page a été empêchée d’installer des cookies ». Si vous cliquez sur « Afficher les cookies et autres données du site… », une nouvelle fenêtre s’ouvrira.

Google accélère les plans de pages pour les entreprises sur Google+

Vous verrez que sur YouTube, tous les cookies de Google et de la plateforme de marketing de Google (anciennement DoubleClick) ont été bloqués. Si vous cliquez sur « Connexion », vous serez dirigé vers un site Google ; dans ce cas, les cookies de YouTube seront bloqués.

En mode anonyme, il y a un compteur de cookies qui a été bloqué ; pour le voir, il suffit de cliquer sur le nouveau bouton présent dans la barre d’adresse.

Pour activer cette fonctionnalité, vous devez installer le Chrome Canary et vous rendre à l’adresse chrome://flags/#improved-cookie-controls cD, en activant l’option Enable improved cookie controls UI .

Google a promis lors de la conférence I/O que Chrome bloquerait le suivi des annonces intersites. Par exemple, si vous effectuez une recherche sur un téléphone portable, ce même smartphone n’apparaîtra pas dans les publicités d’autres sites.

L’entreprise a également proposé de mettre en place le « Privacy Sandbox », qui limite les informations utilisées pour personnaliser les publicités, en utilisant des techniques telles que la confidentialité différentielle et l’apprentissage fédéré.

L'assistant Google permet aux employés d'écouter des enregistrements

Dans Firefox 69, le blocage contre les traqueurs tiers est devenu la norme pour tous les utilisateurs. Safari a mis en place des mesures pour lutter contre le pistage intersites. Et Microsoft Edge, basé sur le chrome, disposera d’une fonction appelée Tracking Prevention.

perlmOl 124 ? Annonces des harceleurs

Google propose un moyen d’accroître la protection de la vie privée sur le web sans supprimer les annonces personnalisées. Cela serait possible grâce à la méthode Privacy Sandbox ? qui permet de classer les utilisateurs par groupes d’intérêt, mais toujours de manière anonyme. Cela fonctionnera-t-il ?

Toujours sur Google, on a entendu dire qu’Android ne porterait plus le nom de bonbons. La prochaine version du système s’appellera juste… Android 10. Enfin, nous avons parlé du magasin qu’Apple a ouvert sur le marché libre. Qu’en savez-vous ? Jouez une pièce et venez avec nous :

A propos de l'auteur

Véronique

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire