Internet

Google Voice s’étend en dehors des États-Unis, mais ne dit pas où

En mars de cette année-là, le Google Voice a commencé à apparaître à certains utilisateurs français, ce que les lecteurs avisés de TB ont remarqué et nous avons pensé qu’il s’agissait d’un échec temporaire, ce qui a été confirmé par Google France. Néanmoins, certains d’entre eux ont pu passer des appels via le service avant qu’il ne soit désactivé, puisqu’il donne par défaut 10 cents aux nouveaux utilisateurs. Aujourd’hui, Google a finalement décidé d’étendre le service au-delà des frontières américaines.

Comme l’incident de mars, la seule composante de Google Voice qui soit activée au niveau international est la possibilité de passer des appels vers des numéros de téléphone, qu’ils soient fixes ou mobiles. N’espérez donc pas pouvoir envoyer des SMS ou configurer un numéro de déviation d’appel et une boîte aux lettres, du moins pour l’instant.

Cependant, l’annonce d’aujourd’hui n’en contient qu’un seul : Google dit qu’il étend le service à 38 langues, qu’il pourra appeler des numéros dans 150 endroits et qu’il acceptera désormais les achats à crédit dans 4 devises différentes (euros) américains et canadiens, euros et livres sterling). Mais à aucun moment il n’est dit dans quels pays exactement le service fonctionnera.

  Google Docs permet le partage de dossiers

Le seul mot de l’entreprise est que Google Voice sera disponible en dehors des États-Unis via Gmail, et si votre compte est dans l’une des 38 langues, vous verrez une icône d’appel verte dans le champ de discussion de Gmail. Cela revient à dire que vous ne pourrez déjeuner aujourd’hui que si vous aimez l’un des 38 plats servis, et que Google ne vous dit même pas quels sont ces plats. D’accord, j’ai un peu élargi l’analogie, mais c’est l’essentiel.

On peut supposer que la France est incluse dans la liste des pays disposant de Google Voice en raison de l’échec du mois de mars et parce qu’elle figure sur la page qui indique le prix facturé par minute d’appel. Mais en raison de questions, j’ai envoyé un message au conseiller de Google France pour lui demander et je mettrai à jour le post dès que je recevrai une réponse.

  Google Play aura un bouton pour s'abonner lors du téléchargement de l'application

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire