Internet

Les stars de YouTube gagnent plus d’un million de dollars par an

Au moment de son acquisition par Google, en 2006, YouTube était considéré par ses détracteurs comme une perte d’argent qui ne pourrait jamais être rentable. Cette théorie a été répétée plusieurs fois en raison des nombreuses et diverses poursuites pour violation des droits d’auteur auxquelles le site vidéo a été confronté depuis qu’il est passé sous les ailes du géant du web. Mais aujourd’hui, la situation semble être sensiblement différente.Acheté pour 1,65 milliard de euros, le site a généré un solide bénéfice de 640 millions de euros (plus d’un milliard) en 2010 et devrait rapporter 900 millions de euros supplémentaires (environ 1,5 milliard) cette année. Une grande partie de ces revenus a été générée par les – étonnamment – trois milliards de publicités que YouTube montre à ses internautes par semaine, soit une augmentation de 50% par rapport aux chiffres de mai dernier.

Cette performance s’est traduite dans les poches de certains partenaires du site. Selon le New York Post, les “stars” de YouTube reçoivent “plus d’un million de euros” par an pour le trafic de leurs vidéos, tandis que des “centaines” d’utilisateurs font grossir leur salaire annuel de 40 000 euros – l’équivalent du salaire moyen aux États-Unis – sous forme de commission pour la diffusion de publicités.

  AMP : comment l'internet sur votre smartphone deviendra plus rapide en 2016

L’une des nouvelles richesses de YouTube est Emily Kim, qui a commencé il y a trois ans à publier des vidéos de recettes de cuisine coréenne sur le site vidéo et qui a maintenant quitté son emploi pour se consacrer à sa nouvelle profession. “Je devais choisir, donc j’ai préféré YouTube”, dit-elle.

“Nos partenaires ont fait beaucoup de chemin ces trois dernières années”, a déclaré Shenaz Zack, directeur de produit pour YouTube. “Il est possible de gagner de l’argent sur notre site, mais cela demande du dévouement, comme un emploi à plein temps”, ajoute-t-elle.

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire