Internet

WikiLeaks suspend la publication de documents par manque d’argent

Le site le plus controversé ces derniers temps, WikiLeaks, a annoncé cette semaine qu’il suspendait la publication de documents confidentiels. La raison de cette pause est le manque de ressources pour faire fonctionner le site, qui s’est produit après que des institutions financières américaines, telles que Paypal, Visa et Mastercard, aient bloqué l’envoi d’argent provenant de dons à l’organisation. Selon son fondateur, Julian Assange, ce blocage est illicite.

Les entreprises qu’il mentionne ont déclaré dans le passé qu’elles avaient décrété cet embargo financier sur le site sous la pression des politiciens américains. Maintenant, selon M. Assange, toutes les ressources restantes de l’organisation seront utilisées pour lutter contre ces sociétés coupe-gorge et pour faire circuler l’argent. Selon WikiLeaks, plus de 95 % des revenus des dons provenaient de ces institutions et ce blocus a entraîné une perte de plus de 40 millions d’euros en dons.

Depuis 2006, WikiLeaks publie sur le web des informations qui ont contribué à favoriser les révolutions politiques dans le monde. Mais maintenir un tel site n’est pas facile, cela exige non seulement des personnes travaillant dur sur le matériel reçu mais aussi sur l’infrastructure pour le maintenir en état. Et comme l’argent ne suffit pas, Assange a pensé qu’il valait mieux se battre pour l’obtenir à nouveau.

  Seulement 34 000 personnes participent à la journée de la sortie de Facebook.

Il reste à voir s’il a un plan B au cas où la bataille juridique ne fonctionnerait pas ou si cela pourrait être le début de la fin de WikiLeaks.

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire