Jeux

Call of Duty : les opérations secrètes de la guerre froide prendront beaucoup de place sur votre PC

Si vous comptez jouer à Call of Duty : Black Ops Cold War sur l’ordinateur, réservez beaucoup de place. Activision a confirmé que le jeu occupera 250 Go de stockage sur le PC des utilisateurs, pour ceux qui veulent jouer en qualité maximale, avec une résolution de 4K et avec des effets qui utilisent le Ray Tracing.

Réservez beaucoup d’espace

Ceux qui préfèrent jouer à Call of Duty : Black Ops Cold War à une résolution inférieure à celle-ci, appelée Ultra RTX, doivent réserver au moins 175 Go d’espace disque ? ce qui est aussi une taille considérable.

L’immense espace fait référence à l’ensemble du jeu, y compris votre campagne. Ceux qui préfèrent n’installer que le mode multijoueur peuvent respirer avec un peu plus de soulagement, puisque le jeu, dans ce mode, occupe “seulement” le terrain de jeu. 50GB.

Ce n’est pas aujourd’hui que la taille de Call of Duty impressionne. La zone de guerre Call of Duty elle-même, qui n’est que multijoueur, occupe plus de 100 Go dans son installation de base, y compris les consoles. Les mises à jour sont également énormes : la saison 6 du jeu n’a occupé que 57 Go avec la mise à jour.

  Call of Duty : Advanced Warfare arrive en novembre avec Kevin Spacey

Activision a publié un tableau complexe avec toutes les options de configuration possibles que Call of Duty : Black Ops Cold War n’aura que sur le PC. Voir :

Dans ce lien, sur le site officiel de Call of Duty, vous trouverez une version française.

Call of Duty : Black Ops Cold War sera publié le 13 novembre pour toutes les plateformes, y compris la nouvelle génération de ? PS5, Xbox Series X et Xbox Series S. Le jeu devrait revenir à l’époque de la guerre froide, avec le retour de plusieurs figures récurrentes de la série des Black Ops.

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire