Jeux

La Nintendo Switch rend Android Q officieux

Deux développeurs, Max Keller et Billy Laws, ont pu installer une version d’Android Q, qui n’a pas encore de nom de dessert, à l’intérieur d’un Nintendo Switch. Le port est encore au stade initial de l’adaptation, mais il offre déjà la possibilité de se connecter sans fil et même d’utiliser les deux Joy-cons comme manettes de jeu.

Le Switch est en fait une tablette qui fonctionne avec le système d’exploitation mobile de Nintendo et qui est équipée d’un processeur créé par Nvidia, un Tegra X1 avec 4 Go de RAM. Certaines tablettes Android ont déjà fonctionné sur la base des solutions de la société, alors peut-être que la console de la société japonaise pourrait aussi avoir un Android, non ?

C’est ce qu’ont pensé deux développeurs, qui ont réussi à installer une version très préliminaire d’Android Q, avec une grande partie de l’appareil fonctionnant déjà sans problème – comme les connexions Wi-Fi et Bluetooth. D’autre part, les pilotes pour le GPU sont encore bruts et c’est pourquoi dans la vidéo il y a des petits crashs et assez lents pour une console qui peut aller jusqu’à Wolfenstein II : The New Colossus.

  Super Smash Bros. Ultimate est le jeu le plus vendu sur Nintendo Switch

Il est trop tôt pour dire qu’Android est prêt pour l’appareil et il est assez évident que la compatibilité n’est pas sur la liste des possibilités que Nintendo a préparée pour le Switch. De toute façon, il serait intéressant de transformer la console en une véritable tablette – puisqu’il s’agit d’un ordinateur portable, le plus puissant du marché.

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire