Logiciels

Comment YouTube comptabilise-t-il le nombre de visionnages des vidéos ? Quelle est la durée minimale ?

Les vues YouTube (vues vidéo) suivent certaines règles concernant la méthode de comptage. Ils diffèrent entre ceux des vidéos postées par les utilisateurs (qu’ils soient grands comptes ou non) et ceux des publicités. Voici comment fonctionne le système d’affichage de YouTube pour les deux cas et la durée minimale.

Comment YouTube comptabilise-t-il les visionnements de vidéos ?

YouTube a des règles différentes pour les vidéos normales, envoyées par de grands ou petits utilisateurs, et pour les publicités. La première suit des lignes directrices quelque peu déroutantes, tandis que la seconde est beaucoup plus claire dans ses méthodes.

Examinons chaque cas.

1. Vidéos envoyées par les utilisateurs

YouTube utilise deux méthodes pour analyser le nombre de visionnages d’une vidéo (la source d’accès). En règle générale, une vidéo doit avoir une durée minimale de 30 secondes pour être monétisable au minimum (en considérant que l’utilisateur fait partie du programme d’affiliation). Dès lors, la plateforme analysera les accès par IP et compte.

Voici comment cela fonctionne :

Chaque IP compte généralement comme une vue, à moins que le même compte utilisateur ne passe en revue la vidéo par le biais de plusieurs adresses. Ainsi, seule la première vue par compte sera calculée et ajoutée en vue de la vidéo YouTube.

  Comment mettre une vidéo en privé sur TikTok ou sur un compte

YouTube considère qu’un aperçu est le temps minimum de 30 secondes pendant lequel la vidéo est lue (donc la durée minimum), afin de minimiser à la fois l’action des robots et de punir les vidéos avec de faux titres ou des vignettes trompeuses, les fameux “clickbaits”. Ainsi, qui ouvre une vidéo en pensant que c’est une chose et découvre que c’en est une autre, puis la ferme et elle ne sera pas comptabilisée comme une avant-première.

Vous avez peut-être remarqué que lorsqu’une vidéo récente commence à devenir populaire, le compte “se bloque” au numéro 301, ou quelque chose qui s’en rapproche. Il s’agit d’un mécanisme de détection d’accès artificiel, réalisé par des robots. La commande automatique d’analyse des vues artificielles entre en jeu lorsqu’une vidéo atteint 300 vues.

À ce stade, la vidéo est soumise à une analyse pour déterminer si ces accès sont réellement légitimes ou s’ils ont été gonflés par des robots. Bien que le contrôle vise toutes les vidéos, celles qui ont un grand nombre de résultats en peu de temps sont prioritaires car elles sont identifiées comme populaires par l’algorithme.

  Comment partager des fichiers et des photos sur OneDrive

Cette vérification des vues est rigoureuse car YouTube gagne de l’argent avec elle, une vidéo très bien regardée peut être liée à des publicités et rendue dans des vues publicitaires, il n’est donc pas bon d’autoriser les vidéos à avoir des vues gonflées par des robots.

Une fois que la vidéo a été évaluée et que les vues ont été approuvées, le décompte revient à la normale ; les vidéos qui utilisent des robots pour gonfler les chiffres voient les vues incorrectes supprimées, ce qui a déjà causé des pertes considérables, même pour les grands artistes. Dans ce dernier cas, la vidéo peut être supprimée et le compte du téléchargeur sanctionné.

2. Annonces publicitaires

Les vidéos publicitaires, qui ont des liens vers les pages respectives de leurs campagnes, ont des règles très solides : YouTube ne compte qu’une seule visualisation et paie l’annonceur si la vidéo a été vue pendant au moins 30 secondes ou si l’utilisateur clique dessus et est redirigé vers le site, mais même ces règles sont flexibles.

  Google Now Launcher est désormais disponible pour les appareils équipés d'Android 4.1 ou supérieur

Ces règles s’appliquent aux publicités “TrueView”, qui sont des publicités traditionnelles ; elles peuvent être sautées après 5 secondes d’exécution et sont généralement plus longues. Ainsi, l’utilisateur devra le regarder pendant plus de 30 secondes ou cliquer sur le lien, pour qu’un aperçu soit calculé.

Les publicités appelées “Bumpers” ne peuvent pas être sautées et durent de 6 à 20 secondes ; elles comptent comme étant vues automatiquement (après tout, l’utilisateur devra les voir de bout en bout) et ont été créées en pensant aux utilisateurs de téléphones portables qui, contrairement aux ordinateurs de bureau et aux ordinateurs portables, utilisent les bloqueurs de publicité dans une moindre mesure.

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire