Logiciels

Google Chrome 84 limite les cookies et bloque les notifications abusives

Cette semaine marque la sortie de la version finale de Chrome 84. Avec cette nouveauté, Google remplit une promesse faite en 2019 : limiter les cookies de suivi (ceux qui vous “chassent” sur tout le site). Une autre avancée est le blocage des notifications intrusives.

La limitation des cookies de suivi aurait dû être activée plus tôt dans l’année, en même temps que la sortie de la version 80 du navigateur. Et ce fut le cas : en février, Chrome a commencé à exiger l’attribut SameSite. Avec lui, les développeurs informent le navigateur des cookies qui fonctionnent entre les sites. Ce type de cookie est ce qui permet à la même annonce de vous apparaître sur différents sites.

Grâce à la signalisation des cookies avec SameSite, les utilisateurs peuvent bloquer uniquement ceux qui sont ciblés pour le suivi. Ainsi, les cookies utilisés à d’autres fins (sauvegarde des préférences de l’utilisateur dans un certain service, par exemple) sont sauvegardés.

  Comment activer la radio FM sur Android en utilisant Next Radio

Comme l’attribut SameSite exige des développeurs qu’ils apportent des modifications à leurs systèmes, Google a décidé en avril d’abroger temporairement cette exigence, car elle s’accompagne de mesures d’isolement social et de quarantaine mises en œuvre dans diverses régions du monde.

Avec le lancement du Chrome 84, la fonction SameSite est à nouveau demandée. La réactivation est rétroactive : elle s’applique à toutes les versions de navigateur à partir de Chrome 80. Si vous êtes un développeur, voici une explication sur l’attribut SameSite.

Le blocage des notifications qui mettent votre patience à l’épreuve est également valable à partir de maintenant. Un site affichera des notifications dans votre navigateur lorsque vous en donnerez l’autorisation. Le problème est que de nombreux sites font des demandes d’autorisation abusives.

Lorsque ce comportement est identifié par le Chrome 84 et les versions ultérieures, la demande sera automatiquement bloquée, sans qu’il soit nécessaire de procéder à des réglages spéciaux. Seule une cloche discrète qui apparaît dans le coin droit de la barre d’adresse indiquera l’existence d’une demande. L’utilisateur devra cliquer là s’il veut voir la demande.

  La LinuxCon Brazil 2011 a déjà fixé une date

Parmi les autres nouveautés apportées par la nouvelle version de Chrome, citons la prise en charge de l’API Web OTP (qui permet au navigateur de remplir automatiquement les codes envoyés par SMS pour une authentification en deux étapes) et l’API Wake Lock, qui permet à la page de demander au système de ne pas bloquer l’écran (utile lorsque l’utilisateur accompagne une recette dans le navigateur, par exemple).

A propos de l'auteur

Véronique

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire