Logiciels

Google Maps améliore l’intégration avec les stations de vélos partagées

Google Maps a commencé à intégrer des stations de vélos partagées dans l’itinéraire qui est fait à vélo dans certaines villes. L’outil est intéressant pour ceux qui n’ont pas de vélo, il utilise les informations provenant des emplacements des stations et qui existent déjà dans plusieurs villes.

Si vous ouvrez Google Maps dans certaines villes du monde, comme Paris, et que vous cherchez le vélo Itaú, exploité par Tembici, vous pouvez voir où se trouve chacune des stations de ramassage ou de retour du système, la plupart d’entre elles indiquant le nombre de places disponibles à ce moment-là. Google a alors décidé de prendre ces données en considération sur un itinéraire dans la ville.

Le fonctionnement est le suivant : vous effectuez un parcours d’un point A à un point B dans l’application, vous choisissez l’option de parcours pour vélo et deux onglets apparaissent, l’un pour indiquer que le vélo est le vôtre et l’autre avec le logo de la société qui s’occupe du système de vélos partagés. Le chemin est ensuite élaboré avec une marche jusqu’à la station la plus proche, allant à la station également plus proche de la destination finale, avec une courte marche pour terminer le tour complet.

  Google essaie maintenant de deviner quelle maladie vous avez

L’interface est similaire à ce que Maps propose déjà avec l’intégration de systèmes de course par application, où le prix, la localisation des voitures et des catégories les plus proches apparaissent à l’intérieur de la carte, et un lien fait suivre à l’utilisateur pour chaque application et réaliser l’appel du pilote.

La nouveauté pour les vélos partagés vient de ce lundi (20) dans 10 villes du monde, qui sont celles-ci :

  • Chicago
  • New York
  • Saint François
  • Washington DC
  • Londres
  • Mexico
  • Montréal
  • Marseille
  • Paris
  • Taipei et New Taipei
  • Comme toutes les nouvelles à l’intérieur des applications Google, l’intégration commence à arriver pour les utilisateurs peu à peu au cours des prochaines semaines. Ici, même en simulant un trajet dans d’autres villes, l’option de ne pas utiliser de vélos n’est pas apparue.

  • A propos de l'auteur

    Bernard

    Bernard

    Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

    Laisser un commentaire