Mobile

Android Q disposera d’un support natif de reconnaissance faciale en 3D

À partir de la prochaine version d’Android, qui s’appelle jusque-là Android Q uniquement, le système d’exploitation mobile de Google prendra en charge la reconnaissance faciale avec un balayage 3D du visage de l’utilisateur. Cette fonction est plus proche de la fonction Face ID, qui existe sur l’iPhone depuis l’iPhone X.

Si un fabricant veut insérer une reconnaissance faciale, il doit utiliser sa propre technologie pour rendre la fonction sûre – ce qui n’est pas le cas, certains modèles reconnaissant l’utilisateur avec une simple photo imprimée. Tout doit changer avec Android Q, qui doit être annoncé lors de la conférence Google I/O de cette année, qui aura lieu du 7 au 9 mai à Mountain View, en Californie.

Selon la presse américaine, les codes découverts dans une version antérieure à la première version bêta d’Android Q, donnent des indices sur le support d’un matériel spécifique pour cette fonction. Non seulement pour déverrouiller le smartphone, mais la reconnaissance faciale améliorée peut être utilisée pour autoriser les achats et entrer dans certaines applications – tout comme les smartphones équipés de lecteurs d’empreintes digitales.

  Minecraft Education arrive chez Chromebook

Si la lecture tridimensionnelle du visage apparaît effectivement dans la version finale du système d’exploitation, les fabricants utiliseront certainement la technologie déjà présente pour permettre uniquement le fonctionnement des capteurs de profondeur et la reconnaissance de l’utilisateur – ce qui réduit le coût de la mise en œuvre, puisque le côté logiciel est déjà prêt.

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire