Mobile

L’assistant Google atteint les appareils Android les plus anciens

Toute personne possédant un smartphone avec Android 5.0 Lollipop, sorti en 2014, peut désormais donner des commandes vocales à Google Assistant. Jusqu’alors, le film n’était disponible en français de France qu’à partir de Marshmallow.

La sucette est encore assez courante : elle est présente dans un quart (26,3 %) des appareils Android qui accèdent à Google Play. La version la plus populaire est la 6.0 Marshmallow (29,7 %), tandis que la 8.0 Oreo, la plus récente, se situe toujours à 0,5 %.

Après avoir mis à jour les services Google Play, une notification devrait apparaître pour vous informer que l’assistant Google est disponible ; touchez-le pour configurer votre assistant personnel. Pour le déclencher, il suffit de dire ?Ok Google ? ou de maintenir le bouton de démarrage. C’est possible, entre autres :

  • régler les alarmes et les minuteries ;
  • créer des rappels ;
  • envoyer des messages par SMS, WhatsApp, Télégramme, entre autres ;
  • jouer ;
  • obtenir les prévisions météorologiques ;
  • obtenir des informations sur les équipes et d’autres sports ;
  • pour obtenir les principales nouvelles ;
  • passer des appels ;
  • effectuer des recherches sur le web ;
  • faire des traductions ;
  • obtenir des recommandations sur les bars, restaurants, cinémas et autres ;
  • obtenir des informations sur les voyages (vols, restaurants à l’étranger, etc.)
  •   Google lance le Play Pass avec 350 jeux et applications Android sans publicité et sans achat dans l'application (fr)

    En plus de la France, Google Assistant sur les smartphones Lollipop reçoit des utilisateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie, au Canada, au Japon, en France et dans d’autres pays. En anglais, l’assistant personnel a également été libéré pour les tablettes de Marshmallow 6.0.

  • A propos de l'auteur

    Ronan

    Ronan

    Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

    Laisser un commentaire