Mobile

Les nouveaux iPad Mini et iPad Air (2019) utilisent de la colle même sur les câbles

iFixit a publié cette semaine le démontage des deux nouveaux iPad lancés le mois dernier : le nouvel iPad Air et l’iPad Mini (2019). Les deux tablettes continuent d’offrir de grandes difficultés de réparation et le seul point positif cité par le site était qu’il est possible d’utiliser une seule clé Phillips pour desserrer toutes les vis.

Les nouveaux iPads Air et Mini n’ont pas encore été lancés en France, mais ils sont déjà sur les tablettes à l’extérieur. Tous deux sont équipés du processeur A12 Bionic (le même que celui des iPhones XS, XS Max et XR), d’options de mémoire allant jusqu’à 256 Go et de la prise en charge de la première génération de crayon Apple – celui qui est branché sur le port Lightning pour recharger la batterie interne.

En outre, les deux sont compliqués pour une réparation simple qui peut être effectuée à l’intérieur. L’iFixit a ouvert et démonté les deux modèles, notant qu’un seul tournevis Phillips est nécessaire pour desserrer toutes les vis qui sont dans le produit, mais qu’il faudra de la patience et plus de travail pour enlever la colle qui se trouve sur les piles et même sur la carte logique.

  IOS 7 sur iPad devrait ressembler à ceci

Dans l’iPad Mini, le tableau se trouve sur le côté gauche du gadget, tandis que dans l’iPad Air, il se trouve au milieu, ce qui vous permet de vous échauffer dans une zone qui est loin du bout des doigts. D’autre part, le bouton d’accueil des deux modèles doit être modifié si vous voulez remplacer l’écran – c’est-à-dire si vous voulez continuer à utiliser le Touch ID après le changement.

Ce qui est curieux, c’est que la batterie de l’iPad Mini (2019) a exactement la même capacité de puissance que la génération précédente, avec un score de 19,32 Wh. L’iPad Air de nouvelle génération a reçu plus de puissance et consomme 30,8 Wh, contre 27,6 Wh pour l’Air 2 – c’est logique car il dispose d’un écran plus grand, qui consomme automatiquement plus de puissance à chaque point d’utilisation.

Enfin, les deux modèles utilisent la mémoire vive LPDDR4X, et sur l’iPad Mini (2019), le fabricant trouvé est Samsung, tandis que sur Air 3, c’est le moins connu SK Hynix.

  Android dépasse 80 % des ventes de smartphones et Windows Phone continue de progresser

La note finale que le site a donnée aux deux est de deux sur dix. Les commentaires portaient sur la difficulté de réparer la quantité de colle présente dans les plaques, les câbles et la batterie. Le changement de batterie est plus difficile qu’il ne pourrait l’être et le connecteur du câble Lightning est soudé à la carte, ce qui rend la manipulation difficile. Le seul point positif est le tournevis Phillips qui permet de manipuler toutes les vis.

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire