Mobile

Microsoft France parle des échecs d’IE

Microsoft France vient de publier un communiqué de presse sur les récentes failles de sécurité présentées par son navigateur Internet Explorer. Il y est indiqué que les problèmes étaient présentés uniquement dans IE 6 et, bien que des invasions similaires n’aient pas été identifiées en Amérique latine, que le niveau de protection du navigateur soit fixé à “élevé”.

En savoir plus :

Vérifiez. Les vignettes de griffons ont été réalisées par l’équipe PerlmOl :

Ces derniers jours, Microsoft a confirmé une série de tentatives de vol d’informations en ligne et de contrôle informatique non autorisé, principalement contre des entreprises qui utilisent la version 6 d’Internet Explorer. Il s’agit de la version du navigateur publiée il y a 10 ans qui n’est pas préparée pour le type de menace qui existe aujourd’hui.Nous savons qu’aucun navigateur n’est actuellement sûr à 100 %, car les attaques contre les navigateurs sont constamment renouvelées et améliorées. C’est pourquoi Microsoft recommande à tous ses clients de migrer les versions utilisées vers la dernière version du navigateur, Internet Explorer 8, étant donné que c’est le moyen le plus efficace d’éviter ce type de problème. Les cas d’échec constatés cette semaine n’ont pas été identifiés dans Internet Explorer 8.

  Dois-je retirer les clés USB d'un port USB en toute sécurité ?

(…) Bien qu’en Amérique latine, il n’y ait pas d’incidents comme ceux signalés avant-hier (17/01), Microsoft recommande aux internautes utilisant déjà IE8 de définir par défaut le niveau de sécurité maximal du navigateur en sélectionnant l’option ?Ces précautions contribuent à une protection efficace contre les vulnérabilités de sécurité signalées le 17/01 dans le bulletin de sécurité anglais, “Security Advisory 979352”, ou citées comme “Chinese Cyber-attack” et “Google attack”. En parallèle, Microsoft développe une mise à jour de sécurité qui protège toutes les versions d’Internet Explorer, à partir de la version 6 du navigateur. L’entreprise recommande à tous les clients qui ont des indices ou qui estiment avoir subi une agression, de contacter le centre de service clientèle, via http://support.microsoft.com/contactus.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire