Mobile

Netflix n’accepte plus les abonnements via iTunes dans les essais

Les utilisateurs d’iPhone ou d’iPad ont la possibilité de s’abonner à Netflix via iTunes. Mais bientôt, cette commodité pourrait bien ne plus exister : sans faire d’histoires, Netflix a commencé à tester un moyen d’obtenir des abonnements sur la plateforme, mais sans les payer par le biais d’iTunes. Tout indique que le but est d’éviter de transmettre des valeurs à Apple.

Bien que sans entrer dans les détails, Netflix a confirmé les tests à TechCrunch. ils sont effectués depuis juin et fonctionnent ainsi : jusqu’au 30 septembre, les nouveaux abonnés ou les utilisateurs qui ont des difficultés à effectuer des paiements ne pourront pas effectuer la procédure dans iTunes ; ils seront plutôt dirigés vers une page web de Netflix.

Ces tests sont valables pour les utilisateurs de 33 pays d’Amérique latine, d’Asie et d’Europe. Parmi eux figurent l’Argentine, l’Australie, la France, France et le Japon. Apparemment, ce que Netflix essaie de savoir, c’est si cette procédure sera bien acceptée ou si elle entraînera un nombre important de retraits.

  Le TSE fait huit suggestions à WhatsApp pour contenir de fausses nouvelles électorales

Vous pouvez être sûr que Netflix sait qu’un tel test peut causer des problèmes avec Apple. Mais il est probable que pour l’entreprise, le pourcentage de remise sur les abonnements à iTunes soit très élevé. Par défaut, Apple reçoit 15 % du montant payé par l’utilisateur (il y a quelques années, ce pourcentage était de 30 %).

Mais pour Netflix, le jeu en vaut peut-être la chandelle. En guise de représailles, Apple pourrait retirer le service de son écosystème, mais cette décision mettrait certainement les utilisateurs en colère, ce qui rend cette option moins probable.

On peut également supposer que c’est une façon pour Netflix de refroidir ses relations avec Apple en raison du service de vidéo en continu que la société développerait. Mais il est plus probable que l’entreprise cherche simplement à optimiser ses revenus, pour ainsi dire. Un signe en est le fait que, depuis mai, la société n’autorise plus les utilisateurs à s’abonner via Google Play.

  Apple exclut HKmap, l'application utilisée dans les manifestations, après la pression de la Chine

En ce qui concerne la plate-forme d’Apple, la décision n’a pas encore été prise. Au moins jusqu’au 30 septembre, la restriction de l’abonnement à iTunes reste, à toutes fins utiles, un simple test.

Cela peut vous intéresser :

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire