Mobile

Nokia 3 et Nokia 5 : les nouveaux smartphones accessibles avec un Android propre

Après avoir présenté Nokia 6, le premier appareil de la nouvelle phase de Nokia, HMD a annoncé ce dimanche (26) deux nouveaux smartphones plus abordables. Le Nokia 3 est l’appareil le plus basique, pour rivaliser dans le segment d’entrée, tandis que le Nokia 5 pince déjà les intermédiaires, avec un processeur Snapdragon 430, de meilleurs appareils photo et un design qui ressemble aux anciens Lumias.

Nokia 3

Le Nokia 3 a un prix suggéré de 139 euros et est livré avec des spécifications matérielles peu impressionnantes pour coûter bon marché. Il devrait concurrencer des appareils tels que le Moto E, doté d’un écran de 5 pouces (1280×720 pixels), d’appareils photo de 8 mégapixels (à l’arrière et à l’avant), du processeur quadricœur MediaTek MT6737, de 2 Go de RAM et d’une mémoire interne de 16 Go (avec entrée microSD). La batterie est de 2 650 mAh.

Le HMD met l’accent sur le design pour conquérir les consommateurs : bien qu’il soit plus abordable, le Nokia 3 possède déjà un cadre en aluminium (le dos est en plastique) et un écran LCD IPS avec verre 2,5D, légèrement incurvé sur les côtés. L’écran, d’ailleurs, est cité comme différentiel par le fabricant car il est laminé et polarisé, ce qui, en thèse, améliore la visualisation sous la lumière du soleil.

  Les marques de smartphones, de tablettes et d'ordinateurs les plus populaires chez Procon

Nokia 5

Un niveau supérieur est le Nokia 5, pour 189 euros. Il est déjà équipé d’un lecteur d’empreintes digitales en façade, d’un écran LCD IPS de 5,2 pouces (avec la même résolution de 1280×720 pixels) et d’un processeur plus puissant, le Snapdragon 430 octa-core. La mémoire vive et le stockage interne restent à 2 et 16 Go, respectivement.

La résolution de la caméra avant reste à 8 mégapixels, tandis que celle de la caméra arrière passe à 13 mégapixels, avec une mise au point par détection de phase. La batterie a une capacité de 3 000 mAh et n’est pas amovible. Les connexions sont les mêmes que celles du Nokia 3 : 4G LTE compatible avec les fréquences françaises (700, 1800 et 2600 MHz), NFC et Micro-USB.

un Android pur et moderne

Le détail intéressant pour les geeks est que les deux appareils sont livrés avec Android Nougat (7.0 sur Nokia 3 et 7.1.1 sur Nokia 5) sans pratiquement aucune modification de l’interface. La HMD déclare publiquement qu’elle souhaite ?assurer des mises à jour régulières, afin que vous disposiez toujours des dernières fonctionnalités et des derniers correctifs de sécurité. C’est une philosophie très Motorola à l’ère de Google.

  Microsoft lance Windows Phone 8 et présente de nouvelles fonctionnalités

Quand il arrive

Nokia 3 et Nokia 5 seront lancés au niveau mondial à partir du deuxième trimestre. Ils arriveront en même temps que le Nokia 6, qui ne sera plus exclusif à la Chine et disposera d’une édition spéciale, avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage interne, pour 299 euros.

HMD n’a pas encore révélé s’il va entrer sur le marché français, mais il a l’intention de profiter du partenariat avec Foxconn(qui a des usines en France) pour vendre des smartphones dans le monde entier. L’Inde a déjà été citée comme l’un des principaux marchés pour le nouveau Nokia, et les dirigeants de HMD veulent faire de la marque un acteur mondial dès le début des opérations.

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire