Science

Des scientifiques créent un capteur pour la détection des défauts des batteries Li-ion

Voici un capteur qu’Apple, HP et Samsung (et plusieurs autres fabricants de gadgets qui ont déjà explosé) aimeraient avoir en place il y a quelques années : un capteur capable de détecter les défaillances des batteries lithium-ion avant qu’elles ne surchauffent et n’explosent. Il est assez surprenant que ce type de système soit aussi inefficace qu’il le semble, voire qu’il le soit. Mais maintenant, un groupe de scientifiques américains en a développé une nouvelle qui devrait permettre d’éviter les problèmes liés aux millions de gadgets qui utilisent ces piles.

Les créateurs de ce capteur sont issus du laboratoire de physique appliquée de l’université Johns Hopkins aux États-Unis. Ils ont découvert qu’il est possible de mesurer la variation de température des couches d’une batterie de cellules en appliquant un courant alternatif entre ses éléments, sans en altérer le fonctionnement. Cette variation de température est mesurée par un capteur qui pourrait prédire quand une batterie est sur le point d’exploser, puis émettre un avertissement sur le gadget dans lequel elle est installée.

  Pourquoi le fait de franchir des portes entrave-t-il la mémoire ?

Ainsi, son propriétaire peut le débrancher en toute sécurité, le débrancher et éviter les désagréments causés par une éventuelle explosion, tels que les incendies ou les brûlures.

Si vous avez accidentellement laissé un gadget comme un iPod au soleil, vous avez probablement vu l’avertissement de surchauffe. Mais il semble que le nouveau système mesure des changements minimes, notamment en ce qui concerne la température de la batterie et non du gadget dans son ensemble, ce qui donne une plus grande précision pour éviter les explosions potentielles.

Ils avertissent qu’ils ont déjà déposé la demande de brevet auprès de l’office américain des brevets et parlent également aux fabricants des utilisations possibles de ce capteur.

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire