Science

Le vélo qui ne peut pas être volé est entré en production

Les vélos sont souvent de bons choix de moyens de transport, mais ils ont un problème : en raison de la simplicité de ceux qui sont minces, ils sont très vulnérables aux vols et aux cambriolages. Comment résoudre ce problème ? Une des solutions est d’acheter Yerka, un vélo développé par les Chiliens qui ne peut pas être volé ? ou plutôt, qui peut, mais sera inutilisable. Et il vient d’entrer en production.

Comment cela fonctionne-t-il ? L’idée des étudiants ingénieurs chiliens était de développer le “système de sécurité le plus sûr possible pour les vélos”. Au lieu de parier sur des cadenas extérieurs, ils ont utilisé le vélo lui-même comme cadenas : le cadre de Yerka se replie, servant de verrou sur un poteau ou un tronc d’arbre. Si quelqu’un essaie de le voler, il devra scier le tableau, ce qui le rendra inutile.

Yerka est verrouillé avec une clé, mais les développeurs prévoient de sortir à l’avenir des modèles avec une connexion Bluetooth, afin que vous puissiez la déverrouiller par le biais de votre smartphone. Dans la version actuelle, même si quelqu’un décide de couper le cadre, les pédales seront toujours verrouillées par ce système de sécurité. C’est tellement compliqué que le méchant abandonnera probablement avant de causer des dommages à la moto.

  Le MIT crée un processeur "cérébral

Le prototype de Yerka est apparu l’année dernière et, il y a quatre mois, le projet de la bicyclette inrouble a été financé en Indiegogo, atteignant 82 333 euros de recettes. Comme le processus de production est encore au début (et implique des pièces produites à Taïwan et en Chine), les unités sont limitées : on prévoit de livrer 1 000 vélos par mois, à partir d’octobre.

Le premier à parier sur le concept a acquis Yerka pour 399 euros. Selon CNN, la moto peut être vendue sur le marché pour une valeur à partir de 600 euros US. Yerka sera vendu initialement au Chili et ne devrait arriver aux États-Unis qu’en 2016 ; ce n’est qu’après les premières réactions des acheteurs que le produit sera lancé dans d’autres pays.

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire