Technologie

Financez-le : PonoMusic, de Neil Young, vous promet de la musique de qualité pour votre vie quotidienne

La plupart des gens peuvent même être satisfaits du son de leur smartphone, mais ceux qui ont l’oreille la plus fine pour la musique se tournent et se déplacent se plaignent de la qualité sonore de ces appareils. Pas moins que Neil Young y a vu une opportunité : le musicien vient de lancer une campagne sur Kickstarter pour financer le PonoPlayer, un appareil qui promet d’offrir la meilleure expérience de musique numérique d’aujourd’hui.

Le dispositif attire d’emblée l’attention en raison de sa forme triangulaire, qui fait référence à un prisme, bien qu’il soit difficile de ne pas l’associer à l’emballage des chocolats Toblerone. Malgré cet aspect, son design est épuré : sur sa face avant, il n’y a que l’écran tactile accompagné du bouton Power et des touches “+” et “-” pour régler le volume ; d’un côté, les entrées pour le casque et les auxiliaires ; de l’autre, un port micro-USB et un lecteur microSD.

En interne, le PonoPlayer dispose de 64 Go de stockage complétés par une carte microSD de même capacité. La batterie semble être son point faible : son autonomie est estimée à huit heures d’utilisation continue ; peu si on la compare aux 40 heures de l’iPod touch ou aux 30 heures de l’iPod nano de dernière génération.

  Instagram propose une option permettant d'ajouter de la musique aux Histoires

Cette capacité de stockage a une raison : les développeurs du projet attribuent principalement la mauvaise qualité de la musique numérique au format MP3. PonoPlayer était donc prêt à travailler avec FLAC, une norme de compression audio sans perte qui peut produire des fichiers relativement volumineux.

Vous pouvez également faire jouer vos chansons dans des formats tels que MP3, WAV et ACC si vous le souhaitez. Certaines technologies utilisées dans l’appareil, comme un filtre développé par Ayre Acoustics, peuvent atténuer les éventuelles pertes de qualité de ces fichiers.

C’est là que la proposition converge vers PonoMusic. C’est le nom du magasin qui supportera le PonoPlayer : le service ne proposera que de la musique en FLAC. Une fois que vous avez acheté les morceaux, il vous suffit de connecter l’appareil à votre PC ou Mac et d’utiliser l’application PonoMusic pour les synchroniser. Il n’est pas certain que le service fonctionnera pour les clients en dehors des États-Unis.

  Huawei Watch GT : une montre de sport qui se veut intelligente

Actuellement, les smartphones sont d’excellents lecteurs audio, les services de streaming remplacent les fichiers musicaux et le format particulier du PonoPlayer ne permet pas de le laisser dans sa poche. Malgré tout, le projet figurera-t-il parmi les campagnes réussies de Kickstarter ?

Très probablement. La campagne a débuté aujourd’hui avec un objectif de 800 000 euros, mais avait permis de récolter près de 400 000 euros jusqu’à la publication de ce poste. Cela a peut-être même favorisé l’implication de Neil Young, mais si c’est la raison, il est juste un grand fan du musicien de débourser 300 euros US pour l’appareil – et c’est le prix promotionnel ; le PonoPlayer coûte 399 euros US, en fait.

La majorité des partisans ont même dû aimer la proposition. PonoMusic a comme différentiel une offre audio de très haute qualité, et elle vient servir une niche, comme l’est aujourd’hui le marché du vinyle par exemple.

Neil Young et ses partenaires travaillent sur cette idée depuis un certain temps, il faut le souligner. Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez le voir dans le programme de David Letterman qui présente un prototype du lecteur. L’interview a été diffusée en septembre 2012.

  Les cadeaux que nous voulions gagner à Noël

Pourquoi est-ce légal ? PonoPlayer est fait pour la qualité de l’écoute de la musique.

Pourquoi est-elle innovante ? Penser que c’est un lecteur audio numérique, ce n’est pas très innovant. Mais c’est le fait de mettre l’accent sur la qualité de la musique qui la rend attrayante.

Pourquoi est-elle à l’avant-garde ? C’est peut-être le premier d’une vague d’appareils portables à avoir tant de soucis à se faire, y compris un moyen de “nettoyer” les pistes qui ont moins de qualité.

L’investissement en vaut-il la peine ? Pour ceux d’entre vous qui aiment beaucoup la musique et qui veulent toujours l’entendre parfaitement, oui. Mais il faut mettre la main dans la poche : comme nous l’avons déjà dit, elle sort, à la prévente, pour 300 euros !

A propos de l'auteur

Véronique

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire