Technologie

Qualcomm annonce le Snapdragon Wear 4100 et 4100 Plus pour les montres intelligentes

Qualcomm a annoncé cette semaine une autre génération de processeurs pour les montres intelligentes : les Snapdragon Wear 4100 et 4100 Plus. Les deux promettent d’être plus rapides avec plus d’horloge CPU, plus de puissance sur le GPU, d’utiliser moins de puissance et je ne suis pas sûr que la vitesse soit ce qui peut sauver le système d’exploitation Wear.

Par rapport à la génération précédente, le Snapdragon Wear 3100, le saut à l’intérieur du silicium est important. La lithographie passe de 28 à 12 nanomètres et les quatre noyaux passent du Cortex-A7 au travail avec le Cortex-A53 avec une vitesse allant jusqu’à 1,7 GHz (il allait jusqu’à 1,1 GHz auparavant), ainsi que le LPDDR3 à 750 MHz. Aujourd’hui, l’horloge utilise un processeur d’images allant jusqu’à 16 mégapixels, mais j’essaie de comprendre pourquoi. Je ne peux pas.

La carte graphique devient un Adreno 504 et la puce d’écran allumée en permanence évolue de 16 à 64 000 couleurs sur l’écran en mode ambiant, en plus d’utiliser plus de capteurs dans ce mode d’économie d’énergie afin de continuer à lire le battement de cœur, à compter le nombre de pas, en plus d’afficher le réveil et le jour de la semaine.

  Avec l'application MyGlass, les utilisateurs de Google Glass n'ont plus besoin de se sentir comme des ET

La différence entre les modèles Snapdragon Wear 4100 et Snapdragon Wear 4100 Plus réside précisément dans la présence de ce coprocesseur plus petit, qui ne traite que les fonctions nécessaires lorsque l’utilisateur choisit de laisser l’écran allumé en permanence. Le Snapdragon Wear 4100 n’a pas ce deuxième silicium.

Même sans une seconde puce moins puissante, Qualcomm affirme que la réduction de la lithographie à moins de la moitié de sa taille précédente, ainsi que d’autres améliorations internes, permet de réaliser des économies d’énergie pouvant atteindre 25 %, tandis que le gain de vitesse global du système est de 85 %. Il fonctionne avec un modem 4G pour les connexions, Bluetooth 5.0 et Wi-Fi.

Il y a déjà des gens qui font la queue

Le marché des smartwatches a besoin de bien plus qu’un nouveau processeur plus rapide pour faire apparaître Wear OS, surtout qu’Apple Watch a absorbé 55,5 % de toutes les ventes de smartwatches au cours du premier trimestre de cette année, suivi de Samsung avec 13,9 % des parts et de Garmin en troisième position avec 8 %. Aucune de ces marques n’utilise le système d’exploitation Wear de Google, qui est mélangé à un groupe d'”Autres” issus de la même étude de marché, ce qui indique une part mondiale de 22,6 %.

  Les vidéos et les benchmarks MeeGo commencent à apparaître

Malgré cela, les marques Mobvoi et Imoo sont sur la liste des premiers à recevoir les nouvelles puces pour leurs produits dans les prochains mois. Vous n’avez jamais entendu parler de ces marques ? Mbvoi fabrique des montres comme Tic Watch et Imoo des montres intelligentes pour enfants.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire