Technologie

Samsung Galaxy Watch 3 : la panne révèle une réparation facile

Bonne nouvelle pour ceux qui veulent acheter la nouvelle smartwatch de Samsung : Galaxy Watch 3 a subi des tests de collision sur iFixit et a reçu une note de 7 (sur une échelle de zéro à 10) en matière de réparabilité. C’est la même marque que celle de la génération précédente, sortie en 2018, et elle indique qu’il ne devrait pas être si difficile de résoudre un problème avec des composants internes, comme la pile de la montre.

Cette évaluation n’est qu’un point derrière la marque atteinte par le nouveau casque entièrement sans fil de la société, le Galaxy Buds Live, et en plus de faciliter la vie des techniciens qualifiés, elle devrait être une assiette pleine pour ceux qui ont l’expérience du démontage d’appareils électroniques par eux-mêmes. L’appareil est également en tête de la série 5 des Apple Watch, qui a marqué 6 points.

Selon iFixit, la plupart des composants de Galaxy Watch 3 sont modulaires ? ce qui indique qu’ils peuvent être remplacés relativement facilement. C’est le cas du haut-parleur, de la carte mère et même de la batterie, qui peut être facilement retirée sans qu’il soit nécessaire d’appliquer de la chaleur (ce qui pourrait être dangereux en raison de la nature de cet élément).

  Ça vaut le coup de commencer : dans Watch Dogs, c'est encore plus amusant d'être un harceleur

Bien qu’elle apporte de nouvelles fonctionnalités, la smartwatch est plus légère et plus fine que le modèle de la génération précédente. Cependant, les différents capteurs installés dans le couvercle arrière de la montre et l’écran fusionné au numériseur de verre peuvent finir par augmenter les coûts de réparation car ils nécessitent plus de travail et de soins.

Galaxy Watch 3 a été présenté par Samsung début août et n’a pas encore de date de sortie en France. Parmi les nouvelles fonctionnalités, citons le nouveau compteur de saturation en oxygène et la fonction d’électrocardiogramme (ECG).

Les spécifications comprennent un écran de 1,4 pouce avec une résolution de 360 ??× 360 pixels, et le processeur Exynos 9110 Dual-core 1,15 GHz, qui fonctionne en conjonction avec 1 Go de RAM. La montre est certifiée IP68 pour la résistance à l’eau et à la poussière, en plus de la certification militaire (MIL-STD-810G) de résistance aux chocs.

A propos de l'auteur

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire