Informatique

AMD annonce Seattle, son premier processeur ARM

AMD a annoncé aujourd’hui ses plans pour le marché des serveurs. En plus de révéler les prochains processeurs Opteron avec une architecture x86, la société a montré quelques détails de Seattle, le nom interne des premières puces d’AMD avec une architecture ARM, la même qui se trouve très probablement sur son smartphone ou sa tablette.

Le Seattle est une puce ARM 64 bits qui présente des caractéristiques particulièrement importantes pour les serveurs : il gère jusqu’à 128 Go de RAM et supporte les réseaux Ethernet au standard 10GbE, avec une bande passante de 10 Gbps, et dispose d’instructions de compression et de cryptage. L’idée ici est de fournir une plus grande efficacité énergétique, pas une très haute performance, ce qu’Intel a fait avec Atom.

Fabriqué selon un procédé de 28 nanomètres, le Seattle disposera de modèles à 8 et 16 noyaux Cortex-A57, les plus puissants en ARM à ce jour. Chaque noyau fonctionnera à une fréquence de 2 GHz ou plus. AMD semble optimiste : elle pense que le Seattle offrira jusqu’à quatre fois les performances de la série X d’Opteron, qui a une architecture x86 et des noyaux Jaguar, mais avec des « améliorations significatives » de la performance par watt.

Une pomme gagne des étoiles d'or de Greenpeace pour être verte

Les premiers échantillons d’ingénierie de Seattle devraient apparaître au premier trimestre de l’année prochaine. La production de masse ne commencera qu’au second semestre 2014.

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire