Informatique

AMD introduit une nouvelle génération de groupes de travail APU Trinity en France

Paris ? AMD apporte la deuxième génération d’APU (processeurs combinés avec les GPU) en France au cours du second semestre de l’année. Appelée commercialement Trinity, la nouvelle génération de groupes auxiliaires de puissance est axée sur les ordinateurs portables, les ordinateurs de bureau et les équipements, et dessert toutes les catégories du marché des PC, y compris les ultrabooks, que la société qualifie d'”ultrafins” car il s’agit d’une publicité du concurrent d’Intel.

Des changements intéressants ont été annoncés aujourd’hui dans la série A, comme l’augmentation de 29 % des performances du processeur (CPU). Cette amélioration est due à des noyaux basés sur l’architecture Bulldozer. La société appelle officiellement chaque noyau Piledriver. La technologie des bulldozers permet à un noyau Piledriver surchargé de transmettre des instructions à un autre Piledriver, de sorte que la réponse du système soit conforme aux attentes de l’utilisateur en termes de performances et de consommation d’énergie. La technique à l’origine de ce comportement a été appelée AMD Turbo Core et se trouve dans la troisième version. Toujours selon l’entreprise, les couleurs combinées peuvent atteindre la fréquence de 3,2 GHz.

  Alienware Area-51m est un ordinateur portable avec Core i9-9900K, RTX 2080 et jusqu'à 64 Go de RAM

Tous les APU de deuxième génération, du plus simple au plus complet (double ou quadruple cœur), sont dotés de la technologie AMD Radeon HD 7000 Series pour le traitement graphique sur le composant GPU. Selon le fabricant, les performances peuvent aller jusqu’à 56% par rapport à la première génération de Trinity. Combinés, les cœurs CPU et GPU garantissent plus de 700 gigaflops de performance de calcul, selon les informations fournies par AMD.

Une caractéristique généralement associée aux produits en silicium d’AMD, les économies d’énergie sont présentes dans les APU développés par la société. Tous les modèles de la série A axés sur les PC consomment 35W. Les modèles “ultrafins”, soudés au tableau de bord, consomment 17W dans le modèle A4 jusqu’à 25W dans le modèle le plus puissant, le A10.

AMD promet jusqu’à 12 heures d’autonomie sur les ordinateurs portables qui adoptent les nouveaux APU. Il est important de noter, cependant, que cette promesse se limite aux équipements “au repos”.

  Vaio Z Kachi-iro est un ordinateur portable ultra-fin de 11 999 pages

Les modèles d’APU annoncés aujourd’hui n’ont toujours pas de prix fixe ni de date précise pour atteindre le marché. Le fabricant se concentre sur les OEM, mais ceux qui préfèrent assembler eux-mêmes l’ordinateur, pièce par pièce (pas les ordinateurs portables), pourront également utiliser la série A (ou Trinity, selon votre préférence) pour obtenir des produits performants et peu coûteux, selon AMD.

La série A est entièrement compatible avec DirectX 11.

Ultrabooks x ultrafins

Les critiques ne manquaient pas pour les ultrabooks lors de l’événement promu par AMD à Paris. Le directeur général d’AMD France, Ronaldo Miranda, a déclaré que le concept d’ultrabooks est erroné et qu’il n’est pas logique qu’un fabricant de puces détermine les spécifications minimales d’un produit pour entrer dans cette catégorie. AMD adopte la position d’acteur de soutien sur le marché qu’elle appelle “ultrafinos”. (“ultrabook” est une marque déposée d’Intel).

Faisant une analogie avec l’industrie automobile, Miranda a fait remarquer que le moteur ne devrait pas être proposé avant la voiture. La critique s’adresse directement à Intel, un fabricant de puces qui a inventé le terme “ultrabook” et qui oblige tous les partenaires à vendre des produits de ce type en informant toujours qu’il s’agit d’une catégorie spécifique avec des processeurs produits par Intel. Selon l’exécutif, les dispositifs aux spécifications trop rigides ne réussiront pas car la poche du franchiseur n’est pas flexible et la population est pauvre ; il n’a pas d’argent à investir dans ce type de produit.

  IMac à bas prix pour les étudiants qui viennent

Profitant du sujet, je recommande à tous d’écouter l’épisode 14 de PerlmOl Podcast. Nous y commentons l’histoire des ultrabooks et ce que l’on peut attendre de ces appareils.

A propos de l'auteur

Zineb

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire