Informatique

Intel arrête de fabriquer des processeurs avec la puce graphique AMD Vega

Il y a presque deux ans, Intel a fait une annonce inattendue : un partenariat avec AMD pour lancer des processeurs Core i5 et Core i7 avec le GPU Radeon Vega. Mais cette série, qui est devenue connue sous le nom de Kaby Lake-G, cessera d’exister : Intel a confirmé l’interruption de la ligne et le non-renouvellement du partenariat avec AMD.

Sept processeurs Kaby Lake-G ont été libérés à la suite de cet accord, tous correspondant à la huitième génération de puces Core :

  • Intel Core i7-8706G
  • Intel Core i7-8705G
  • Intel Core i7-8809G
  • Intel Core i7-8709G
  • Intel Core i7-8706G
  • Intel Core i5-8305G
  • Intel Core i5-8305G
  • Dans ces derniers, la combinaison de technologies d’origines différentes a été possible grâce à l’EMIB (Embedded Multi-die Interconnect Bridge), module qui regroupe CPU, GPU et mémoire (ici, type HBM2). L’EMIB fonctionne comme une sorte de liaison PCI Express avancée, de sorte que le transfert de données entre les composants est rapide.

      Je veux : carte mère avec distributeur de peignes pour fusils

    Intel et AMD ont souligné les performances des puces et ont également mis en avant leur taille suffisamment petite pour permettre à la série Kaby Lake-G d’équiper des ordinateurs portables ultra-minces, par exemple. En conséquence, les deux sociétés disposaient d’une arme supplémentaire dans leurs efforts pour réduire l’espace d’un grand rival : Nvidia.

    Après tout, l’acceptation de la série Kaby Lake-G par les fabricants était faible. Peu de portables ont été lancés avec ces puces. Intel les a même mis dans des mini-PC NUC, mais pour une courte durée.

    Parmi les explications possibles du faible accueil réservé à ces unités par les fabricants, on peut citer la nécessité de développer des mécanismes de refroidissement spécifiques pour les puces de ce type, ce qui demande du temps et de l’argent.

    Dans ces circonstances, l’interruption de la ligne était inévitable. Intel a confirmé la décision en disant qu’elle n’acceptera les demandes de processeurs Kaby Lake-G que jusqu’au 31 janvier 2020.

      Intel va débourser 1,5 milliard de dollars à Nvidia

    La société a également fait valoir que la demande pour ces puces s’est déplacée vers d’autres produits, comme les processeurs Intel Core de 10e génération, qui sont dotés de graphiques Iris Plus qui promettent de doubler les performances de la génération précédente.

    Avec cela, la collaboration entre Intel et AMD prend fin. Il n’est pas prévu que les deux entreprises collaborent à nouveau.

  • A propos de l'auteur

    Ronan

    Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

    Laisser un commentaire