Informatique

Sony vend à Samsung sa part dans l’entreprise commune de LCD

Ceux qui pensaient que seul le domaine des HD et des smartphones serait le seul à voir les grandes entreprises en avaler d’autres, se sont trompés. Outre l’achat par Sony de la part d’Ericsson, l’achat par Google de Motorola et l’achat par Seagate des disques durs de Samsung, un nouvel achat a eu lieu aujourd’hui dans le domaine important des LCD : Sony a annoncé aujourd’hui qu’il a vendu sa part dans une coentreprise avec Samsung à la Corée du Sud.

L’entreprise commune s’appelait S-LCD et fabriquait des panneaux de télévision pour les deux sociétés depuis 7 ans. Sony devrait vendre sa part du S-LCD à Samsung pour 940 millions de euros, ce qui transformera l’entreprise en filiale. Avec le volume total des ventes, Samsung deviendra le deuxième plus grand fabricant de panneaux LCD au monde. Le premier reste son compatriote LG.

Sony garantit toutefois qu’elle ne cessera pas de fabriquer des téléviseurs et qu’elle continuera à utiliser des panneaux fabriqués par Samsung. Mais comme le souligne à juste titre TechCrunch, elle a prédit une perte de 1,1 milliard de euros pour l’exercice 2011, de sorte que nous pouvons envisager une future restructuration des objectifs de l’entreprise comme une deuxième étape après cela.

  Odyssey Z : le meilleur ordinateur portable de Samsung baisse son prix

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire