Internet

Chiffres gonflés de visionnage de vidéos sur Facebook depuis deux ans (Mashable)

Facebook a admis jeudi (22) qu’une de ses mesures d’audience vidéo était restée fausse pendant deux ans, ce qui a gonflé artificiellement les chiffres communiqués aux annonceurs. Selon le réseau social, pendant cette période, la durée moyenne de visionnage des vidéos ne prenait pas en compte les utilisateurs ayant regardé les vidéos pendant moins de trois secondes.

La durée moyenne de visionnage montre jusqu’à quel point les utilisateurs ont regardé une vidéo ? particulière ; tout le monde ne va pas jusqu’au bout, et certains passent déjà à un autre contenu dans les premières secondes. Pour les annonceurs et les producteurs de contenu, cette mesure peut être importante pour analyser combien de temps une vidéo est capable de retenir l’attention de l’utilisateur, par exemple.

Cependant, pendant deux ans, Facebook n’a pris en compte que les utilisateurs qui ont vu la vidéo pendant plus de trois secondes ? ceux qui ont lancé le fil d’actualité et qui ont déjà été déplacés vers d’autres contenus n’ont pas été comptabilisés. Ce petit détail a fait que les chiffres rapportés par Facebook étaient entre 60 et 80 % plus élevés qu’ils ne devraient l’être en réalité.

  Facebook pourrait être lié à l'augmentation des cas de syphilis, selon le directeur de la santé publique anglais

Ao Wall Street Journal, les grands annonceurs ont fortement critiqué Facebook. Le directeur marketing d’Unilever, Keith Weed, a déclaré que le fait que le réseau social ne permette pas à des tiers d’obtenir leurs propres mesures sur le contenu publié sur Facebook équivaudrait à “laisser les étudiants noter leurs propres devoirs”. Aïe.

Publicis Media, qui achète de la publicité pour le compte de ses clients (on estime que 77 milliards de euros ont été dépensés en 2015 !), déclare dans un mémo que “pour se distancer des mesures incorrectes, Facebook arrête [les anciennes mesures] et lance de “nouvelles” mesures. Selon Publicis Media, Facebook ” donne de nouveaux noms à ce qu’ils ont dit avoir mesuré “.

Après la controverse, Facebook a changé de nom, passant de “Average Duration of Video Viewed” à “Average Duration of Video Viewed”. (Durée moyenne de visionnage d’une vidéo) à ” Durée moyenne de visionnage “. (temps de visionnage moyen). Selon la société, l’erreur n’a pas eu d’impact sur la facturation et les partenaires ont déjà été avertis du changement.

  Voir comment un Nokia N9 est fabriqué

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire