Internet

Facebook et Instagram exigent une identification dans les annonces politiques

Facebook et Instagram exigeront la signalisation des annonces politiques et électorales pour les utilisateurs en France. Avant de montrer le contenu, les plateformes confirmeront l’identité de la personne qui a payé et afficheront les étiquettes “Payé par” ou “Publicité électorale”. Les avis, qui peuvent déjà être utilisés par les annonceurs, deviendront obligatoires en août et seront valables même après les élections municipales de 2020.

L’identification des publicités politiques sur Facebook existe depuis 2018, mais l’idée semble maintenant être d’éviter complètement les campagnes sur ce sujet qui ne sont pas correctement signalées. La société affirme qu’à partir du mois d’août, les publicités politiques sur ses réseaux sociaux qui n’incluent pas de données sur l’auteur ne seront pas approuvées. L’objectif de cette mesure est d’assurer une plus grande transparence.

Cette exigence s’applique aux annonces créées par, commandées au nom de ou liées à des candidats actuels ou anciens à une fonction publique, à des personnalités politiques ou à des partis politiques. La mesure couvre également les publicités portant sur les élections, les référendums ou les initiatives de vote, telles que les campagnes de vote incitatif.

  Des études d'Instagram pour cacher le nombre de goûts sur les photos

Dans tous ces cas, avant de diffuser leurs campagnes politiques, les personnes ou organisations doivent confirmer leur identité et le fait qu’elles résident ou sont basées en France. Facebook et Instagram ont également besoin de données telles que le CPF (ou CNPJ), le téléphone, le courrier électronique et les sites web des annonceurs. Le processus d’autorisation pour l’achat d’annonces est déjà disponible sur les réseaux sociaux.

Et, comme c’est le cas depuis 2018, les informations sur les campagnes politiques seront disponibles pendant sept ans dans la bibliothèque de publicité. L’outil présente des détails tels que le montant dépensé et le nombre de vues de chaque annonce affichée sur le réseau social.

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire