Internet

Facebook poursuit les faux propriétaires de sites web WhatsApp et Instagram

Facebook a lancé un nouveau litige contre les sites qui passent pour des adresses officielles de son réseau social, WhatsApp et Instagram. La société a poursuivi les propriétaires de 12 domaines enregistrés auprès du service indien Compsys et explique qu’elle a pris des mesures pour lutter contre la fraude et empêcher l’utilisation malveillante des noms de leurs plateformes.

Parmi les domaines inclus dans le processus figurent facebook-verify-inc.com, instagramhjack.com et videocall-whatsapp.com. Selon Facebook, les pages ont été enregistrées dans le but d’imiter des adresses légitimes et de tromper ainsi les autres. L’entreprise affirme avoir décidé de poursuivre les propriétaires des sites après avoir contacté Compsys et n’avoir obtenu aucune réponse.

Nous vérifions régulièrement sur Internet les domaines et les applications qui violent nos marques déposées, et le processus d’aujourd’hui fait partie de cet effort continu pour protéger les gens contre le phishing, le vol d’identité et d’autres méthodes de fraude en ligne », a déclaré Christen Dubois, directeur du contentieux de la propriété intellectuelle chez Facebook.

Les images supposées d'IE9 montrent la nouvelle interface, voir

En mars de cette année, la société a ouvert un procès similaire contre Namecheap et son service qui empêchait les tiers d’avoir des informations sur les propriétaires de domaines. Les frais comprenaient plus de 45 domaines tels que facebo0k-login.com, whatsappdownload.site et instagrambusinesshelp.com, qui peuvent facilement semer la confusion chez les utilisateurs.

Auparavant, en octobre 2019, la société de Mark Zuckerberg avait poursuivi OnlineNIC et son service qui empêche l’accès aux données des propriétaires en raison de noms de domaine tels que www-facebook-login.com et facebook-mails.com. Dans une note, la société a affirmé que les sociétés d’enregistrement de noms de domaine ont le devoir de supprimer les sites web malveillants et a déclaré qu’elle continuera à prendre des mesures juridiques pour empêcher de tels cas.

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire