Internet

Google utilise des dromadaires pour capturer des images d’un désert en Arabie

Google est même déterminé à prendre autant de lieux que possible “dans” Street View, y compris ceux qui sont difficiles d’accès. Pour ce faire, l’entreprise ne ménage pas ses efforts : après les voitures, les bateaux et les vélos, c’est au tour du dromadaire d’être utilisé pour les travaux de capture d’images.

Nommé Raffia, l’animal a été l’option trouvée pour transporter le matériel de Google Street à travers le désert de Liwa aux Émirats arabes. Ce n’est pas une décision excentrique : selon Google, le dromadaire a été choisi parce qu’il interfère très peu avec les caractéristiques du lieu.

C’est logique : une voiture 4×4, par exemple, pourrait laisser des traces de pneus très visibles sur le sable ou générer des nuages de poussière près des caméras de l’équipement. Il faut également tenir compte du fait que les dromadaires de la région sont habitués au climat local et au type de terrain.

L’inconvénient est que l’animal se déplace beaucoup plus lentement qu’un véhicule à moteur, mais le temps supplémentaire n’a pas été passé en vain : les images obtenues, toutes en 360 degrés, comme c’est le cas pour Google Street View, étaient excellentes.

  L'effet Hi Hi de Twitter capturé en vidéo

Si vous explorez le site sur Google Street View, vous remarquerez que l’ombre de Raffia apparaît parfois dans certaines captures (ainsi que l’image de son gardien), mais ce n’est pas un détail nuisible : les dromadaires et les chameaux sont tellement associés aux déserts que, finalement, leurs projections finissent par se mélanger naturellement au paysage.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire