Internet

Le gouvernement britannique ne pense pas qu’IE6 soit dangereux

Au milieu du tourbillon des dernières failles de sécurité identifiées dans le navigateur Internet Explorer 6 du doyen, qui connaît dans ses chapitres les plus dramatiques une querelle entre Google et le gouvernement chinois et avec l’Allemagne et la France qui publient des communiqués officiels demandant aux internautes du pays d’éviter le programme à tout prix, une voix dissidente émerge : le Royaume-Uni.

L’organisme responsable de la sécurité du web sur les terres de Votre Majesté semble être tombé dans le panneau de Microsoft qui dit que l’échec n’est pas une menace pour les utilisateurs ordinaires. Rien ne prouve que la version avec tous les correctifs d’IE6 est plus ou moins sûre que les autres navigateurs », a déclaré le sous-secrétaire d’État West.

Cette mesure a bien sûr suscité la fureur des experts du web dans le pays, qui pour protester ont décidé de créer une pétition en ligne originale sur le site gouvernemental Number10.co.uk, qui compte à ce jour environ 1 200 signatures. [Registre]

Comment télécharger les GIF sur Twitter

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire