Internet

Microsoft Edge utilisera la même base que Google Chrome et pourra même fonctionner sous MacOS

Microsoft vient de confirmer que le navigateur Edge adoptera Chromium, un projet open source utilisé dans Google Chrome. De plus, le navigateur peut être installé sur Windows 7 et 8, en plus de Windows 10 ; et peut atteindre le macOS. La société affirme que cela augmentera la compatibilité avec les sites web. Les changements commencent en 2019.

Joe Belfiore, vice-président de Windows, explique que Microsoft Edge on the desktop va migrer “vers une plate-forme web compatible Chromium”. L’idée est d’offrir une plus grande compatibilité avec les sites existants et de réduire la fragmentation pour les développeurs web.

En outre, Microsoft Edge sera proposé “pour toutes les versions de Windows prises en charge”, y compris Windows 7, 8 et 10. Belfiore promet également des mises à jour “à un rythme plus fréquent”. Et il dit que le navigateur peut apparaître sur d’autres plateformes, comme macOS.

Les changements internes de Microsoft Edge n’interviendront qu’en 2019, les utilisateurs ne verront donc aucune différence pour l’instant. La société proposera des avant-premières aux développeurs web l’année prochaine.

  Swarm arrive sur Windows Phone 8.1 et le nouveau Foursquare sortira dans les prochains mois

“Notre intention est d’aligner la plate-forme web Microsoft Edge simultanément (a) avec les standards web et (b) avec les autres navigateurs basés sur Chromium. Cela permettra d’améliorer la compatibilité pour tous et de créer une matrice de test plus simple pour les développeurs web”, écrit Mme Belfiore.

Microsoft Edge représente 4% des accès aux ordinateurs de bureau

Microsoft contribue également au développement de Chromium : “Nous avons l’intention de devenir un contributeur important au projet”, déclare Mme Belfiore. Elle a apporté des contributions (engagements) pour rendre le navigateur compatible avec Windows 10 sur les processeurs ARM.

L’entreprise affirme que ce changement reflète sa participation accrue à la communauté des logiciels libres. Elle est membre de la Fondation Linux, a obtenu 60 000 brevets gratuits pour Linux et Android et a créé sa propre distribution Linux pour ses services de cloud computing.

  Comment savoir quand un film ou une série sortira du catalogue Netflix

Cependant, il est notoire que Microsoft Edge n’a jamais été largement utilisé. Il ne représente actuellement que 4 % des accès aux ordinateurs de bureau, selon StatCounter, contre 72 % pour Chrome. C’est un autre signe que Google a gagné la guerre des navigateurs.

perlmOl 070 ? Est-ce la fin de la guerre des navigateurs ?

Dans un passé très lointain (du moins pendant les années d’Internet), l’un des passe-temps favoris des passionnés de technologie était de tester plusieurs navigateurs différents et d’applaudir la domination de leur favori. Le navigateur (ainsi que l’antivirus et le système d’exploitation) était comme une équipe de football : vous en choisissiez un et le défendiez jusqu’au bout.

Mais, selon Andreas Gal (ancien directeur technique de Mozilla), cette époque est révolue. Non seulement Chrome a gagné, mais il est tout à fait possible que tous ses concurrents soient morts dans deux ou trois ans (sauf Safari). Le sera-t-il ? Donnez la pièce et venez avec nous !

  L'échec de l'ICANN révèle les domaines secrets des entreprises de l'Internet

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire