Internet

Repose en paix : Rdio dépose une demande de mise en faillite et sera désactivé

Rdio a été l’un des premiers services de streaming de musique étrangère à arriver en France en 2011 sous le nom de Oi Rdio. C’est aussi le premier service de ce type auquel j’ai souscrit, à une époque où Spotify n’était pas encore opérationnel dans le pays et où il n’y avait pratiquement pas d’autres alternatives pour écouter de la musique légalement sans dépenser tout son salaire pour acheter des albums MP3.

Au fil du temps, même en tant que pionnière, Rdio a eu du mal à concurrencer d’autres services musicaux, tels que Spotify et Deezer, qui se sont développés plus rapidement et ont attiré davantage d’abonnés, y compris en France. Le résultat ne pouvait pas être autre : lundi (16), Rdio a annoncé qu’elle avait déposé son bilan et qu’elle cesserait ses services dans les semaines à venir.

Les cendres de Rdio, tout comme les technologies et les propriétés intellectuelles, seront acquises par Pandora, un autre grand service de streaming musical, pour 75 millions de euros). Cela semble beaucoup d’argent, mais Rdio ne faisait pas de profit et survivait grâce à l’argent des investisseurs, qui ont déjà injecté au moins 125 millions de euros) dans l’entreprise, selon o TechCrunch. Dans les bons moments, il était évalué à 500 millions de euros), soit un peu moins que les 8 milliards de euros) actuels de Spotify, mais c’est quand même beaucoup.

  Les téléviseurs à résolution 4K deviennent moins chers

Les abonnés de Rdio ne seront pas “transférés” aux nouveaux propriétaires : c’est Pandora qui a acheté la technologie, pas l’entreprise. Mais l’acquisition des propriétés intellectuelles peut être une bonne stratégie d’expansion : aux investisseurs, Pandora a déclaré qu’elle voulait offrir non seulement son service de radio en ligne, mais aussi la diffusion de musique en continu à la demande et la vente de billets de concert.

Cela aussi peut être une bonne expérience internationale pour Pandora : actuellement, le service de radio en ligne ne fonctionne qu’aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande, tandis que Rdio est présent dans plus de 80 pays.

Mais il faut se rappeler que même Pandore n’est pas bien sur ses jambes : au dernier trimestre, le service a subi une perte de pas moins de 86 millions de euros) US (oui, plus que ce qu’ils ont payé pour Rdio). Ces pertes sont constantes parmi les services de ce type : Spotify saigne de l’argent jusqu’à ce jour et continue de faire des pertes chaque trimestre, en survivant également avec l’argent des investisseurs. Et Deezer a “reporté” indéfiniment son projet de rendre public, en raison des “conditions du marché”.

  Twitter a trouvé un autre moyen d'ennuyer les développeurs

J’espère que Spotify, Deezer ou Pandora ne sont pas les prochains à fermer les portes.

Et merci pour le poisson, Rdio !

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire