Internet

SpaceX lance la version bêta publique de Starlink jusqu’à 150 Mb/s

SpaceX a publié mardi (27) la bêta publique de Starlink, un projet qui vise à offrir l’internet à haut débit par le biais de milliers de satellites positionnés à basse altitude. Certains utilisateurs déjà inscrits ont été invités à tester le service qui, pour l’instant, promet une connexion allant jusqu’à 150 Mb/s (mégabits par seconde) et une latence de 20 millisecondes.

L’information a été partagée par un utilisateur de Reddit, qui a reçu un courriel dans lequel Starlink annonce la version bêta de Better Than Nothing, précisément pour réduire les attentes initiales. Pour l’instant, la société promet une vitesse entre 50 Mb/s et 150 Mb/s et une latence entre 20 ms et 40 ms. Le message informe également les éventuelles parties intéressées que le service peut avoir des périodes sans connexion.

Au fur et à mesure que nous lançons de nouveaux satellites, installons de nouvelles stations terrestres et améliorons nos logiciels, la vitesse de transmission des données, la latence et le temps de fonctionnement s’amélioreront considérablement”, selon la déclaration. La société s’attend à ce que la latence, par exemple, soit comprise entre 16 et 19 ms d’ici septembre 2021.

  Deezer obtient le soutien du podcast (écoutez perlmOl !)

Les prix de la version bêta publique de Starlink ont également été dévoilés. Le service facturera 499 euros US (environ 2 800) pour l’équipement tel que l’antenne et le routeur, et 99 euros US (560) par mois pour l’abonnement au service. La connexion peut être configurée par une application iPhone et Android qui offre des instructions sur la façon de commencer à utiliser le service.

SpaceX veut 1 Gb/s Starlink Internet

Le plan de SpaceX est d’offrir une connexion de 1 Gb/s lorsque le service Starlink sera pleinement opérationnel, ce qui ne devrait se produire que dans quelques années. Aujourd’hui, le projet compte 775 satellites en orbite basse, à des distances comprises entre 540 km et 570 km de la Terre. L’augmentation de la vitesse sera rendue possible grâce à l’expansion du réseau de la société, qui vise à atteindre la barre des 12 000 satellites d’ici 2025.

La même année, la société prévoit de proposer Starlink à 40 millions d’abonnés. La bêta publique est un pas vers cette marque. Auparavant, le service ne fonctionnait que dans une version bêta avec un petit groupe de participants, et il est maintenant testé dans un scénario plus similaire à celui de ses concurrents.

  Tumblr n'est plus à l'antenne depuis la mise à jour de dimanche

A propos de l'auteur

Zineb

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire