Jeux

Le festival Pokémon Go

Pokémon Go fête ses un an de vie avec une base d’utilisateurs considérable : 65 millions de personnes accèdent au jeu chaque mois dans le monde entier. La développeur Niantic Labs a décidé d’organiser un événement aux États-Unis – où elle compte 5 millions d’utilisateurs – pour célébrer le succès de l’application. Malheureusement, les choses n’ont pas si bien marché.

Le Pokémon Go Fest a eu lieu ce samedi au Grant Park de Chicago et promettait d’être l’occasion pour les fans du jeu de faire connaissance et de travailler ensemble pour gagner des récompenses spéciales. Malheureusement, les serveurs du jeu n’ont pas pu répondre à la demande et beaucoup n’ont pas joué.

Le billet coûte 20 euros (ou 100 euros par l’intermédiaire d’un tiers). Les files d’attente pour l’événement traversaient des blocs ; certains participants ont dit sur Twitter qu’ils devaient attendre deux heures juste pour entrer. A l’intérieur, les gens avaient du mal à se connecter : les réseaux de téléphonie mobile étaient surchargés, tout comme les serveurs de jeux.

  Prix des tablettes avec Windows 8 : à partir de 600 dollars

Le public a été tellement furieux que le PDG de Niantic, John Hanke, a été hué sur scène :

Tout au long de la journée, l’aire d’activité de Pokémon Go Fest a été étendue à l’extérieur du parc, ce qui a permis de décongestionner une partie du réseau.

Et pour compenser les maux de tête, Niantic remboursera le billet de chacun et ajoutera 100 euros de PokéCoins sur les comptes des participants. En outre, ils ont remporté le légendaire Pokémon Lugia, qui a fait sa première apparition à l’événement.

Récemment, Niantic a annoncé qu’il allait sortir le légendaire Pokémon dans son jeu. Lugia et Articuno sont déjà disponibles pour des raids, tandis que Zapdos et Moltres arriveront “bientôt”.

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire