Jeux

Le site de jeux en ligne de Sony est mis hors ligne en raison de soupçons de piratage

Prouvant que rien n’est si mauvais que cela ne puisse empirer, Sony a reçu d’autres mauvaises nouvelles à accumuler ce matin. Station.com, une division de SOE (Sony Online Entertainment) chargée de la distribution des jeux MMORPG et autres jeux occasionnels (dont certains sont disponibles sur Facebook) vient de fermer ses portes. Le site affiche maintenant un avertissement qui est un peu familier à tous ceux qui suivent le drame du PSN depuis quelques jours maintenant.

Le message dit : “Nous avons dû interrompre temporairement le service SOE. Au cours de l’enquête sur l’intrusion dans nos systèmes, nous avons découvert un problème qui nous inquiète suffisamment pour le faire disparaître immédiatement. Nous publierons une mise à jour plus tard dans la journée”. La page proposait même des jeux sociaux à jouer déconnectés du réseau, mais au moment de la publication de ce billet, ce détail de la page n’était plus disponible.

Aujourd’hui, le réseau de jeux en ligne PlayStation 3 entre dans sa douzième journée hors ligne, mais ce n’est qu’au bout d’une semaine que l’entreprise a révélé l’invasion du réseau. Il semble qu’ils aient découvert aujourd’hui que d’autres serveurs, outre ceux utilisés par le PSN, ont été compromis. Il reste à voir si les données des utilisateurs qui ont joué sur Facebook ont également été compromises en même temps qu’eux.

  Rage 2 : Tirez d'abord et demandez ensuite

Mise à jour à 18:54 | L’avertissement suggérait que l’invasion du PSN était liée au retrait de l’antenne de station.com, mais selon Nikkei.com, il s’agissait d’une nouvelle attaque qui aurait pu voler jusqu’à 12 700 numéros de cartes de crédit de membres du site. Le titre et la formulation de ce texte ont été modifiés pour tenir compte de ces nouvelles informations.

A propos de l'auteur

Véronique

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire