Logiciels

Facebook et WhatsApp gagnent une ressource sur la santé mentale

Facebook et WhatsApp ont acquis des outils pour aider les utilisateurs à recevoir un soutien en matière de santé mentale. Les plateformes offriront des contenus de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et d’autres entités spécialisées dans la santé mentale. Les ressources seront libérées pour tous les pays et seront disponibles sur ce lien et un bot pour l’application de messagerie.

Sur Facebook, les utilisateurs pourront compter sur un domaine exclusivement axé sur la santé mentale. Le réseau social disposera de matériel spécialisé pour ceux qui traitent de questions telles que le deuil et le stress financier ou qui s’occupent de la santé émotionnelle dans son ensemble. Cette section permettra également aux gens de contacter des amis en qui ils ont confiance ou des centres de soutien émotionnel.

En attendant, les utilisateurs de WhatsApp peuvent recevoir de l’aide par le biais du bot de l’OMS dans l’application. Il a été mis à jour et rassemble désormais des informations tirées du guide d’une entité pour faire face au stress en période d’adversité, comme la nouvelle pandémie de coronavirus. Le bot peut être activé au +41 79 893 18 92 ou par ce lien, mais pour l’instant, le service n’est pas disponible en français.

  30 millions d'utilisateurs de Phone 7 en un an

Facebook a annoncé des mesures pour Instagram et Messenger

Le communiqué admet également qu’Instagram peut faire en sorte que les utilisateurs se sentent obligés d’avoir une image parfaite. Pour tenter de réduire ce problème, la plateforme disposera de guides pour aider les adolescents à comprendre que trop de temps passé dans l’application peut nuire au bien-être et pour que les hommes se sentent plus à l’aise pour parler de santé mentale.

Messenger, à son tour, aura des petites figurines créées par l’OMS pour aider à lancer des conversations sur la santé mentale. Dans le cadre d’un partenariat avec Crisis Text Line, une organisation qui travaille sur la prévention du suicide et l’automutilation, les utilisateurs aux États-Unis pourront également recevoir des messages sur l’application.

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire