Logiciels

Yovo : une application similaire à Snapchat, mais qui tente d’empêcher les captures d’écran

Sous l’impulsion de Snapchat, les applications de contenu éphémère sont à leur apogée. Mais il y a un problème : les photos ou les messages envoyés par ces services s’additionnent après un certain temps de visualisation (généralement quelques secondes), mais rien n’empêche l’utilisateur de prendre une capture d’écran pour préserver le matériel. Yovo est une application éphémère qui explore une curieuse idée pour combattre cette pratique.

La nouveauté a été créée par ContentGuard, une société spécialisée dans le partage de fichiers privés. Ce détail nous fait penser que la société a mis en place un mécanisme avancé pour bloquer la fonction « imprimer l’écran » du smartphone, mais la solution est beaucoup plus simple.

Tout ce que l’utilisateur doit faire lorsqu’il partage une photo est d’activer le filtre D-fence. Avec elle, l’image est affichée avec des « lattes » floues sur le dessus. Comme ces colonnes se déplacent rapidement, de manière entrelacée, l’utilisateur peut voir la photo dans son intégralité. Toutefois, lors d’une capture d’écran, les lattes seront mises en évidence. Vous ne comprenez pas ? Regardez la vidéo :

  L'iPhone 12 Pro Max doit avoir un écran de 6,7 pouces fabriqué par Samsung

Selon Scott Richardson, l’un des directeurs de ContentGuard, l’idée est similaire à celle de regarder une clôture en bois à l’intérieur d’une voiture. Avec le véhicule en mouvement, les lattes passeront rapidement et vous pourrez voir relativement clairement ce qui se trouve derrière. Mais une fois la voiture arrêtée, vous verrez les lattes et seulement une partie de ce qui se trouve en arrière-plan.

Comme vous pouvez le constater, la solution est palliative, mais selon les circonstances, elle peut contribuer à protéger des contenus intimes ou du matériel privé (photos d’un document secret, par exemple).

Avec des versions pour Android et iOS, Yovo est gratuit et permet également le partage de photos via Twitter et Facebook. Dans ce cas, le service génère un lien qui ne peut être consulté qu’une seule fois.

Selon Richardson, une mise à jour capable d’afficher des images avec plus d’images par seconde – et donc avec plus de visibilité à l’œil nu – est en cours.

  Le GTA San Andreas sera disponible pour les plateformes mobiles le mois prochain

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire