Logiciels

Zoom explique pourquoi le plan libre ne sera pas doté d’un cryptage de bout en bout

Après les scandales liés à la sécurité et à la vie privée en mars, la populaire plateforme d’appel vidéo Zoom a commencé à travailler à l’amélioration de son système de sécurité. Toutefois, cette protection ne touchera pas tous les utilisateurs.

Alex Stamos, le consultant en sécurité de Zoom, a révélé la semaine dernière que la société n’autoriserait le cryptage de bout en bout que pour les comptes payants, c’est-à-dire à l’exclusion du plan gratuit. L’information a été confirmée par le PDG de la société, Eric Yuan, et a bien sûr suscité beaucoup de controverses.

Zoom a pris cette décision parce que si l’utilisateur utilise la plateforme de manière inappropriée, les autorités de sécurité pourront enquêter sur les actes sans restrictions.

Pour les utilisateurs gratuits, nous ne voulons certainement pas offrir [un cryptage de bout en bout]. Nous voulons également collaborer avec le FBI et la police locale, au cas où certaines personnes utiliseraient Zoom à des fins malveillantes », s’est interrogée Yuan.

Origin Fault permet l'exécution de codes malveillants

Stamos, cependant, n’a pas aimé la façon dont le PDG de Zoom a annoncé la décision et, dans son compte Twitter, a donné plus de détails à ce sujet. Zoom traite de graves problèmes de sécurité », a déclaré le consultant. Il révèle que la plateforme a été utilisée pour des discours de haine et l’exposition d’enfants.

La plupart des criminels utilisent Zoom pour les courriels gratuits et jetables, explique Stamos. Enfin, il souligne que l’entreprise s’est entretenue avec des experts en sécurité, des universitaires et d’autres groupes pour améliorer la sécurité de l’outil d’appel vidéo.

Le point culminant des scandales des services s’est produit en mars lorsque The Intercept a révélé que Zoom ne fonctionnait pas avec un cryptage de bout en bout. Sur son site web, l’entreprise a affirmé que la ressource était utilisée sur sa plate-forme. Zoom a par la suite avoué ne pas utiliser le cryptage de bout en bout et s’est excusé auprès des utilisateurs.

WhatsApp impose une nouvelle limite à la transmission des messages

Avec l’isolement social dû à la pandémie de coronavirus, Zoom a vu le nombre d’utilisateurs augmenter en 2020. Aujourd’hui, la société compte plus de 300 millions d’abonnés.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire