Mobile

Huawei Mate 30 avait gambiarra pour installer Google Play, mais pas plus

Huawei Mate 30 (et Mate 30 Pro) est né avec un problème qui est le manque d’applications Google sur l’appareil. Une solution en forme d’application est apparue sous le nom de LZ Play, mais des controverses ont également surgi et maintenant Google a retiré l’appareil de la liste SafetyNet, ce qui signifie que si c’était mauvais avant, maintenant c’est pire.

Les capacités des derniers lancements de la marque chinoise ne font aucun doute, que ce soit par l’engagement à faire de bonnes photos avec Mate 30 ou par la performance à revendre. Le problème est que c’est la première grande cible internationale qui a été touchée par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, laissant son pays sans aucune application Google et même pas le Play Store.

Une solution en forme de gambiarra est née avec l’application LZ Play, qui a servi de pont pour amener le Play Store au produit, et avec lui toutes les applications que vous utilisez actuellement. Certaines rumeurs disent que Huawei a créé ou aidé à créer l’application, puisque les API de la marque sont à l’intérieur de celle-ci.

  Seul Google s'est développé sur le marché des smartphones

Google a pris conscience du problème et a retiré Mate 30 de la liste SafetyNet, qui est chargée d’avertir si un appareil est sûr ou non – elle peut même savoir si Android a été trafiqué d’une quelconque manière. Sans cet aval, le géant de la recherche bloque l’accès du gadget à ses produits, comme le Play Store.

Ce qui est drôle, c’est que jusqu’à la semaine dernière, Killer 30 était sur la liste de compatibilité du service.

Quoi qu’il en soit, LZ Play est une application qui nécessite un accès administrateur et sa source est mystérieuse, cela ouvre Mate 30 pour quelqu’un dont vous n’avez aucune idée de qui ou de ce que vous ferez avec un accès privilégié au système.

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire