Mobile

La main large de Nokia de Symbian aux États-Unis

La commande globale de Nokia tend à insister sur l’utilisation de Symbian dans leurs smartphones. C’est ce que l’entreprise a signalé ces derniers mois, même si d’autres systèmes sont disponibles. Il n’en va pas de même pour la filiale américaine de l’entreprise.

Personne moins que le président de l’entreprise américaine Nokia, Chris Weber, n’a jeté une douche froide sur ceux qui croient encore à la plate-forme de l’entreprise finlandaise. Symbian est parti si ça ne tient qu’à lui.

Nokia aux États-Unis a toujours vécu une réalité parallèle au reste du monde. Si les ventes ont été bonnes en Europe et en France, il n’en a pas été de même dans les groupes au-delà de l’hémisphère nord. Wired a même fait une liste des 7 raisons pour lesquelles l’entreprise n’est pas aimée dans ce pays, ce que j’ai reflété ici dans le TB. Aujourd’hui, une série de mesures tentent de refaire la marque Nokia aux États-Unis.

  Nokia Music Store commence à perdre ses DRM

Pour entamer la conversation, ils ne vendront pas de téléphones portables et de smartphones fonctionnant avec le Symbian ou le S40. Au lieu de cela, l’Américain Nokia se donnera corps et âme au téléphone Windows dès que les premiers appareils fonctionnant avec le système Microsoft seront mis sur le marché. Avec la RTM sur la place il y a quelques semaines, on peut s’attendre à des nouvelles bientôt.

“Ce sera le Windows Phone et tous ses accessoires. La réalité est que si nous ne réussissons pas avec le Windows Phone, peu importe ce que nous faisons d’autre”, a déclaré M. Weber. Un exécutif plutôt alarmiste, contrairement à ce que l’on voit avec Stephen Elop, le président mondial de Nokia. Et il faut rappeler que Elop est l’auteur d’un texte comparant le fabricant à une plate-forme pétrolière en feu (dramatique !).

Mais qu’en est-il de Symbian sur les autres marchés de Nokia en Amérique ? J’ai posé cette question directement au bureau de Nokia en France. La réponse fera certainement plaisir aux fans de Symbian :

  Le Snapdragon 750G apporte des performances de 5G et plus aux téléphones intermédiaires

“Nokia réaffirme son engagement en faveur de la plateforme Symbian en France et dans le monde. Le système d’exploitation, qui bénéficie d’un support mondial de Nokia jusqu’en 2016, recevra bientôt la mise à jour de Symbian Anna, qui comprend plusieurs fonctionnalités et améliorations. De plus, à l’avenir, nous aurons plus de nouvelles et de changements pour Symbian”.

En plus de couper Symbian, le président de l’entreprise américaine Nokia a déclaré que le Nokia N9 (fonctionnant sous MeeGo) était écarté pour ce marché.

Une autre décision de l’Américain Nokia est d’embrasser les opérateurs. Au lieu de vendre les appareils à leur pleine valeur, les téléphones portables et les smartphones seront subventionnés ? un modèle qui fonctionne généralement mieux là-bas, et qui est encore adopté en France principalement par Claro et Vivo.

L’exécutif affirme que les États-Unis vont concentrer le plus gros investissement de Nokia (et d’une partie de Microsoft) dans le monde. Ils veulent vraiment atteindre une position plus privilégiée.

  Nokia annonce le nouveau Nokia 3310 avec le téléphone Windows et la caméra PureView de 41 MP

En abandonnant Symbian, il est clair que Nokia laisse de côté les téléphones portables les plus simples. Tout le monde sait que Windows Phone dépend de spécifications techniques plus idiotes, ce qui témoigne d’une stratégie consistant à ne vendre des smartphones qu’aux États-Unis. Pendant ce temps, Nokia continue à vendre des téléphones plus abordables, bien que pour cela, le système doive être l’horrible (mais fonctionnel pour de nombreux consommateurs) S40.

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire