Mobile

Le Sony Ericsson Xperia X10 Mini est un petit appareil avec Android 1.6

Si vous êtes fan de la miniaturisation des téléphones portables, notez en un autre sur votre liste de courses, le Xperia X10 Mini de Sony Ericsson. À l’heure des grands écrans et des systèmes d’exploitation gigantesques, la version mini des smartphones gagne du terrain avec les sorties de grands fabricants comme Nokia et Sony Ericsson.

Le X10 Mini, nouveau venu en France, reçoit le titre de plus petit appareil au monde fonctionnant sous Google Android. Il s’agit malheureusement de la version 1.6, mais la mise à jour vers la version 2.1 est promise par Sony Ericsson pour la fin 2010.

Revue vidéo

Photos de l’appareil

Points positifs

  • Écran avec une précision tactile raisonnable ;
  • Caméra 5mp de qualité légale dans un environnement bien éclairé ;
  • Prix attractif : 899,00 ;
  • Léger et portable ;
  • Livré avec un bon casque d’écoute ;
  • Livré avec une carte MicroSD de 4 Go ;
  • La personnalisation visuelle de Sony Ericsson s’adapte bien à Android pour le petit écran ;
  • Points négatifs

  • Exécutez Android 1.6 (mise à jour prévue pour fin 2010) ;
  • La résolution de l’écran laisse à désirer ;
  • La méthode de saisie de texte est mauvaise ;
  • Matériel

    En théorie, le Xperia X10 Mini est le petit garçon du grand Xperia X10 marron (dont nous avons déjà parlé ici à TB), mais en pratique, peu de choses sont identiques. Le processeur est un Qualcomm MSM 7227 avec une horloge de 600MHZ, bien différente du Snapdragon 1GHZ qui équipe votre papa. Mais ne vous laissez pas tromper par la différence numérique, le processeur du X10 Mini peut le gérer et n’a même pas été étouffé lors de nos tests (contrairement au X10 Dad).

      Judy pourrait être le vaisseau amiral qui aidera à sauver la division smartphone de LG

    Il possède un écran de 2,5 pouces qui laisse un peu à désirer en raison de la faible résolution (QVGA – 240×320), mais on ne peut pas attendre grand-chose de l’affichage d’un “Mini” appareil, n’est-ce pas ? La sensibilité de l’écran est même bonne. Contrairement aux autres appareils Android que j’ai testés, l’écran a répondu avec une précision très raisonnable à mes commandes. Ce n’est pas encore un iPhone Brastemp, mais funfa bien.

    Ah, avec toute cette taille, l’appareil ne pèse que 88 grammes.

    La batterie a une durée de vie raisonnable pour un smartphone. Utilisée fréquemment pour le courrier électronique, le twitter et la navigation, la batterie a tenu deux jours. La curiosité de la pile est qu’elle est intégrée à l’appareil, c’est-à-dire qu’en cas de problème, il sera nécessaire de l’adresser à une assistance technique autorisée.

    Il est livré avec une carte MicroSD de 4 Go et supporte jusqu’à 16 Go de mémoire.

    Caméra

    La caméra est même bonne – 5 mégapixels de résolution et des images en couleurs très cool dans un bon éclairage. Elle laisse un peu à désirer dans les environnements plus sombres, notamment en ce qui concerne la mise au point qui n’a pas très bien fonctionné dans certains tests. Mais elle dispose d’un flash à led qui permet de donner un blanchiment sur les photos prises à bout portant.

      Samsung Galaxy A7 : place à la triple caméra

    Pour les vidéos, la résolution est de 640x480px (VGA). Il est également possible de laisser le flash allumé en permanence avec l’appareil photo en mode vidéo, ce qui est très agréable. C’est une caractéristique que tous les fabricants devraient permettre. Je l’utilisais dans mon vieux Sony Ericsson K750i de guerre. Il m’a toujours été très utile.

    Photos prises avec l’appareil

    Système

    Le X10 Mini fonctionne avec une version personnalisée d’Android 1.6. Dans ce cas, la personnalisation a été rendue nécessaire principalement par la taille de l’écran – il serait impossible d’utiliser (décemment) Android avec son interface par défaut sur un écran aussi petit.

    Mais cette personnalisation a ses hauts et ses bas. La méthode de saisie de texte de l’appareil, par exemple, était un jeu d’enfant : clavier alphanumérique uniquement. Bien sûr, il serait impossible de mettre un clavier QWERTY complet avec ce petit écran en position verticale, mais peut-être que cela fonctionnerait bien avec l’appareil en position horizontale.

    Pour couronner le tout, le X10 Mini n’a pas de clavier physique, c’est-à-dire : foutu. Dans ce cas, vous pouvez consulter X10 Mini Pro.

    Retour à l’interface, sinon il n’y a pas grand-chose à redire. La liste des applications était bien organisée (semblable à celle d’iOS, en fait) et facile d’accès. Les widgets de l’écran d’accueil mettent particulièrement en valeur les informations de l’appareil, l’horloge et tout ce que vous souhaitez ajouter, et les icônes dans les coins de l’écran regroupent parfaitement les raccourcis vers les fonctions téléphoniques de l’appareil.

      Cyanogen lance une application qui facilite l'installation de CyanogenMod sur votre appareil mobile

    Comme indiqué au début du texte, la mise à niveau vers Android 2.1 devrait être disponible d’ici la fin 2010 chez Sony Ericsson.

    Conclusions finales

    Le Xperia X10 Mini ne m’a pas beaucoup ému. Pour le définir en une phrase, je dirais que c’est un petit appareil avec un système normal, une belle interface et pas de fonctions tueuses. L’absence d’un mode de saisie de texte décent le rend peu adapté aux utilisateurs qui génèrent du contenu (courrier électronique, twitter, navigation, etc.) et encore moins à ceux qui éditent des documents Office (d’autant plus que le problème de l’écran est réduit).

    D’autre part, la taille de l’appareil lui confère la valeur d’un lecteur de musique – il tient confortablement dans n’importe quelle poche. La qualité des écouteurs et la carte MicroSD de 4 Go renforcent ce point.

    Le prix n’est pas non plus l’un des pires – 899,00 débloqué dans la boutique en ligne de Sony Ericsson. Lié à un plan de données/voix, le prix devrait encore s’améliorer.

    Je dirais que l’appareil a tout pour être un succès de vente auprès du public féminin jusqu’à Noël, principalement parce que d’ici là, il coûtera beaucoup moins cher.

  • A propos de l'auteur

    Véronique

    La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
    J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

    Laisser un commentaire