Mobile

Les instagrammes dissimulent un certain nombre de préférences et de mesures contre le harcèlement

Lors du F8, un événement créé par Facebook pour les développeurs qui utilisent certaines de ses applications, Instagram a déclaré qu’il testait des mesures qui peuvent diminuer la quantité de commentaires classés comme étant de l’intimidation et offrir de nouvelles façons de bloquer l’interaction de certains utilisateurs.

Actuellement, la seule façon de bloquer une personne est de lui interdire complètement l’accès à un compte spécifique. Dans les tests qu’Instagram prétendait réaliser, un utilisateur peut être empêché de faire des commentaires uniquement sur le compte qui l’a bloqué, ce qui lui permet quand même de voir et de profiter de tout le contenu disponible.

En plus de cet exemple, le réseau social a indiqué qu’il existe d’autres types de limitations dans le même test, qui permet de configurer le niveau d’interaction des personnes avec les comptes de tiers. Une fonctionnalité qui pourrait être appliquée et qui est utilisée sur YouTube (à mon avis, c’est la meilleure de toutes), est de cacher l’utilisateur de la chaîne. Une fois activé, l’utilisateur continue de lire les commentaires, de regarder les vidéos et de commenter, mais lui seul peut lire ses propres commentaires.

  Vous ne pouvez pas commenter Instagram ? Voir 4 erreurs courantes

Une autre ressource en matière de tests, et qui peut être importante pour essayer de diminuer la communauté toxique croissante qui imprègne le réseau, est une alerte qui est envoyée à l’utilisateur lorsqu’Instagram détecte qu’un commentaire peut être agressif – avant même qu’il ne soit publié, alors qu’il est encore en cours de rédaction. L’idée n’est pas d’empêcher la publication du commentaire, mais de permettre à la personne qui l’écrit de réfléchir à l’opportunité de le poursuivre et de le publier.

Enfin, un test qui est déjà en cours sur certains comptes au Canada permet de cacher la quantité exacte de tannage qu’un courrier a reçu. Selon le réseau social, l’objectif est de réduire la compétitivité entre les comptes, qui peuvent être agressifs et générer du stress chez les utilisateurs qui ne recherchent des photos que par des goûts.

Instagram a déclaré qu’il étend progressivement tous les tests et recueille des données sur leur acceptation ou leur rejet.

  Instagram alertera les utilisateurs avant d'envoyer des commentaires offensants

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire