Science

Google et LG créent un écran OLED avec une densité record de 1 443 ppi

Vous ne vous souciez peut-être plus du réglage de l’écran de votre smartphone, mais la limite n’a pas encore atteint les casques de réalité virtuelle : Google et LG ont annoncé un écran OLED d’une densité record de 1 443 pixels par pouce, soit plus de deux fois plus que les lunettes disponibles sur le marché aujourd’hui.

L’écran OLED a une résolution de 4,3 pouces et de 4800×3480 pixels (plus de deux fois celle de votre téléviseur 4K), tout en maintenant un taux de rafraîchissement de 120 Hz (traitement requis !). À titre de comparaison, le HTC Vive Pro, commercialisé au prix de 799 euros, a une définition de 615 ppi et une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz.

Et à quoi servent tant de pixels ? L’objectif de Google est de rendre la réalité virtuelle ?complètement réelle. En ce sens, la limite humaine est loin d’être atteinte : la société affirme qu’un œil peut voir jusqu’à 9600×9000 pixels (2 183 pixels par pouce) et un champ de vision de 160×150 degrés. Le prototype de Google, pour l’instant, atteint 120×96 degrés.

  Kinect aide les chirurgiens à opérer les patients atteints de cancer

Les écrans remplis de pixels de Google et LG (un pour chaque œil) nécessitent une puce personnalisée pour traiter toutes les informations, même avec un rendu fové, une technique qui surveille l’œil de l’utilisateur pour réduire la qualité de l’image (et la demande de traitement) en vision périphérique. Une puce de smartphone peut également gérer les écrans, mais le taux de rafraîchissement peut descendre jusqu’à 75 Hz.

L’écran ne devrait pas encore être commercialisé dans un produit commercial.

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire