Science

Une entreprise promet une batterie au graphène de 10 000 mAh et une recharge en 20 minutes

Depuis quelques années, le grafeno est taxé de solution à plusieurs problèmes technologiques, principalement dans le domaine des piles. Le problème est que cet avenir prometteur n’arrive jamais. Eh bien, une société appelée Real Graphene veut changer cette perception. Parmi les solutions promises figure une batterie portable de 10 000 mAh (banque d’énergie) qui peut être rechargée en 20 minutes.

Basé à Los Angeles, Real Graphene développe des piles au graphène amélioré. Pas étonnant que Samuel Gong, le PDG de l’entreprise, ne parle pas du graffiti comme de la technologie du futur, mais du présent : “Nous avons créé une batterie qui peut être rechargée très rapidement, qui est très intéressante et qui a une longue durée de vie en termes de charges par cycle”, dit-il.

Le dirigeant lui-même explique que la technologie de l’entreprise permet de recharger complètement une batterie de 3 000 mAh en 20 minutes avec un chargeur de 60 W, alors que la moyenne du marché est de 90 minutes.

  TikTok paie jusqu'à 100 euros via PayPal pour ceux qui recrutent des utilisateurs

M. Gong souligne également que la technologie de Real Graphene peut permettre à la batterie de supporter 1 500 cycles de charge contre une moyenne allant de 300 à 500 cycles dans les normes actuelles. L’entreprise souligne un autre avantage : les piles au graphène génèrent moins de chaleur, ce qui les rend plus sûres.

Comment cela est-il possible ? Gong explique : “Le graphène est un incroyable conducteur de chaleur et d’électricité. Le lithium n’aime pas que l’on y mette et en retire beaucoup d’énergie. Nous appliquons le graphène de deux manières différentes. Nous la mélangeons à la solution de lithium et ajoutons une couche composite, comme une feuille, à la pile au lithium. Celui-ci agit comme un conducteur d’électricité et ne génère pas beaucoup de chaleur”.

Comme on peut le supposer, les batteries de l’entreprise combinent graphène et lithium, même pour des raisons de coût : le graphène est toujours un matériau coûteux. Néanmoins, les bénéfices peuvent déjà être récoltés. C’est du moins ce que suggère Real Graphene à l’approche de la batterie G-100.

  Google affiche des informations sur les maladies dans les recherches

L’appareil aura une capacité de 10 000 mAh, trois connexions USB et pourra être entièrement rechargé en 20 minutes s’il est utilisé avec un chargeur de 100 W. Le kit devrait coûter environ 100 euros à sa sortie.

Pour ceux qui ont besoin d’encore plus de capacité, Real Graphene devrait lancer le modèle G-100 Max, qui aura une capacité de 20 000 mAh et un temps de recharge complet estimé à 40 minutes. Les deux versions devraient être annoncées dans le cadre d’une campagne de financement par la foule.

Mais ce qui intéresse le plus Samuel Gong et sa classe, c’est l’utilisation de piles au graphène dans les smartphones et autres. L’entreprise comprend que ce scénario n’est pas loin de la réalité. Il y a même des entreprises qui testent déjà la technologie Real Graphene, bien que les noms n’aient pas été révélés.

En tout cas, Real Graphene affirme qu’elle est aujourd’hui capable de fournir 100 000 piles à base de graphène si un fabricant a besoin d’une petite commande. Si nécessaire, dans environ un an, l’entreprise pourra faire face à des volumes plus importants. C’est un début.

  Kinect aide les chirurgiens à opérer les patients atteints de cancer

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire