Sécurité

Google permet déjà d’utiliser l’iPhone comme clé d’authentification en deux étapes

Depuis l’année dernière, Google permet aux appareils équipés de Android 7 ou plus d’être utilisés pour une authentification en deux étapes (2FA) dans leurs services. C’est une option de sécurité importante qui est maintenant étendue aux utilisateurs de iPhone.

L’authentification à deux facteurs exige qu’après avoir saisi un nom d’utilisateur et un mot de passe, l’utilisateur effectue une action supplémentaire pour s’authentifier auprès d’un service. La saisie d’un code envoyé par SMS est une méthode largement utilisée à cette fin, mais elle a tendance à tomber en désuétude car elle n’est pas sûre.

Google permet déjà aux utilisateurs d’utiliser leur propre smartphone ou tablette Android au lieu d’un SMS pour une authentification en deux étapes. Lorsqu’il se connecte à Gmail sur un nouvel ordinateur, par exemple, l’utilisateur voit une notification sur son téléphone lui demandant s’il effectue effectivement cette action.

Il est également possible d’utiliser l’appareil Android comme une sorte de clé de sécurité physique : via Bluetooth, l’appareil permet à l’utilisateur de se connecter aux services Google depuis des ordinateurs équipés de macOS ou de Windows 10, par exemple. Avec cela, il n’est pas nécessaire d’acheter une clé USB FIDO ou similaire.

  La conception de Google utilise des faisceaux lumineux pour transmettre l'internet sans câble

Eh bien, ce même avantage est maintenant disponible pour les utilisateurs d’iOS. Pour ce faire, l’utilisateur doit installer Google Smart Lock sur son iPhone ou iPad ? l’outil a été récemment mis à jour à cet effet. Après l’installation, vous devez effectuer une configuration rapide pour activer l’outil.

Ensuite, chaque fois que vous vous connectez à un service Google (pour l’instant, cette fonction semble ne fonctionner que pour les connexions Chrome), l’utilisateur doit ouvrir le Smart Lock de Google pour confirmer (ou refuser, le cas échéant) la demande d’authentification qui apparaît via la notification.

Il est à noter que la nouvelle fonctionnalité est basée sur l’iPhone Secure Enclave, un composant qui enregistre les données biométriques et de sécurité des utilisateurs.

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire