Sécurité

Invitation à Google Wave ? Attention, il peut s’agir de virus

Si, comme moi, vous n’avez pas encore reçu votre invitation à Google Wave, il est temps d’être prudent. Profitant des dizaines de milliers d’invitations à Wave que Google a promis d’envoyer à ses utilisateurs, des personnes malveillantes distribuent ensuite des logiciels malveillants sous forme d’invitations.

La technique utilisée par les cyber-prigands est déjà ancienne : le référencement chapeau noir. Généralement, le SEO (Search Engine Optimization) est utilisé pour mieux positionner un site dans les services de recherche comme Google ou Bing. Dans le cas du référencement des chapeaux noirs, les pages contenant des virus sont créées de manière à suggérer qu’elles contiennent des informations sur la manière d’obtenir des invitations à Google Wave.

Ne croyez pas que cela se termine par la distribution de logiciels malveillants. Les bandits offrent également un “complément” à l’utilisateur qui a été attaqué. D’abord, ils distribuent le virus, puis ils prétendent proposer de faux anti-virus, qui sont bien sûr pleins d’autres logiciels malveillants.

  Google App vous permet d'avertir vos parents et amis lorsque vous êtes en danger

Selon les chercheurs de l’équipe de Websense Labs, Google Wave est actuellement la principale cible du référencement des chapeaux noirs. Avant cela, l’iPhone d’Apple était le principal moyen d’essayer les logiciels malveillants grâce à la technique de référencement malveillant. [IT Business Edge]

A propos de l'auteur

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire