Technologie

IWatch arrive-t-il ? Le nouveau brevet sur Apple donne des indices

L’appareil, décrit comme un “accessoire portable”, correspond parfaitement à toutes les rumeurs. Dans la description, encore plus de détails : la façon dont il s’adapte vous rappelle ces bracelets qui se ferment autour de votre poignet lorsque vous frappez le corps. La technologie utilisée serait une sorte d’écran flexible, qui se moulerait autour de cette partie du bras du porteur.

Selon Apple Insider, une fois activé, l’appareil se connecterait aux technologies sans fil telles que le Wi-Fi et le Bluetooth pour afficher les nouvelles pertinentes en temps réel. Cool, hein ? Il est facile de s’améliorer.

En guise de retour des informations affichées, l’appareil pourrait même commander des fonctions telles que la définition d’une liste de lecture, la vérification du taux d’appel ou la réponse à un message texte, puisque l’écran serait sensible au toucher et pourrait activer un clavier.

Sur la base de ces brevets, on peut supposer qu’une iWatch ne pourrait pas fonctionner toute seule. Ce serait une sorte d’assistant iPhone, ou peut-être même l’iPad. D’un point de vue gadget, ce serait une pièce technologique unique. Affichage flexible, écran tactile… Imaginez le nombre de possibilités qui en découleraient : s’enregistrer à Foursquare sans avoir à sortir son téléphone portable ou utiliser le PassBook pour entrer dans une ballade avec son iPulseirinha.

  La modestie est pour les faibles : Kyocera présente un smartphone à deux écrans

En revenant du monde des rêves, il n’est jamais trop de se rappeler que toutes ces informations résident dans des brevets, qui peuvent être utilisés maintenant, dans un avenir indéterminé ou même jamais.

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire