Informatique

C’est officiel : Intel annonce les premiers processeurs Core de 10e génération (Ice Lake)

Enfin : Intel a annoncé jeudi (1) les premiers processeurs centraux de dixième génération, les puces Ice Lake promises. Ils marquent l’entrée de la société dans le segment des processeurs de 10 nanomètres et, comme prévu, visent les ultrabooks et les ordinateurs portables convertibles.

Cette première vague est composée de 11 nouvelles puces Core i3, i5 et i7, dont six appartiennent à la série U (avec un TDP de 15 W à 28 W) et cinq à la série Y (plus économique, de 9 W à 12 W). Ce sont eux (remarquez le nombre qui précède le “G” : le 5 et le 8 indiquent la série U, le 0 indique la série Y) :

Chaque nouvelle génération apporte la promesse de plus de performances. Il n’en va pas autrement ici. Mais sur les puces Ice Lake, Intel met en avant les caractéristiques de l’intelligence artificielle, comme la compatibilité avec les instructions Deep Learning Boost et l’Intel GNA (Gaussian Neural Accelerator), un mécanisme qui fonctionne en arrière-plan pour des tâches telles que le traitement de la voix et la suppression du bruit.

  AMD lance sa troisième génération d'APU pour les appareils mobiles

Notez que la nomenclature a changé. Il y a maintenant un suffixe avec la lettre “G” suivie d’un chiffre. Ces informations sont liées à la capacité graphique de la puce, plus précisément, au nombre d’unités d’exécution (UE) de chaque modèle.

Le suffixe G7 indique que le GPU intégré compte 64 UE. Les suffixes G4 et G1 correspondent respectivement à 48 et 32 UE. Le G1 fait également référence aux graphiques UHD d’Intel. Les nouveaux GPU Iris Plus eux-mêmes ne sont présents que dans les modèles les plus avancés.

Pour simplifier la comparaison, les unités d’exécution sont à Intel comme les unités de calcul sont aux GPU Radeon, ce qui signifie que plus le nombre est élevé, plus la capacité graphique de la puce est importante.

La partie graphique est précisément l’un des points mis en évidence par Intel. La société affirme que les processeurs équipés du GPU Iris Plus sont basés sur l’architecture Intel Gen11 et ont jusqu’à deux fois plus de performances que les générations précédentes.

  10 caractéristiques de Mac OS que vous ne connaissez peut-être pas

Ils peuvent faire tourner des jeux en 1080p avec fluidité ou des vidéos 4K avec HDR, le tout sans augmenter la consommation d’énergie. En outre, la dixième génération de puces Core prend en charge Vesa Adaptive Sync (la norme qui synchronise le taux de rafraîchissement du moniteur avec le GPU) et le codec H.265 (HEVC).

Intel met également l’accent sur la compatibilité native avec la norme Thunderbolt 3 (jusqu’à quatre ports) – qui fonctionne avec un transfert de données jusqu’à 40 Gb/s – et avec la norme Wi-Fi 6 (Wi-Fi 802.11ax), le successeur de la norme Wi-Fi 802.11ac (maintenant appelée Wi-Fi 5). On espère qu’avec un peu d’aide des copeaux d’Ice Lake, l’adoption de ces normes par l’industrie va prendre de l’ampleur.

Selon Intel, les premiers ordinateurs portables basés sur des processeurs Core de 10e génération devraient être commercialisés d’ici la fin de l’année. Parmi eux, des modèles de ligne comme Dell XP et HP Envy.

  Intel redessine les processeurs pour corriger la fusion et le spectre

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire