Informatique

Google renonce au double démarrage avec Windows et Chrome OS sur Pixelbook

Selon un utilisateur de Reddit, Google a supprimé la citation du système d’exploitation alternatif dans le double boot qui existe déjà dans Chromebooks et était en test dans Pixelbook. La nouveauté pourrait être un bain d’eau froide pour ceux qui espèrent pouvoir installer Windows 10 sur un de ces ordinateurs portables.

Certains modèles de Chromebook sont beaucoup plus puissants que ce qui est nécessaire au fonctionnement de Chrome OS, comme le Pixelbook qui fonctionne avec un processeur Intel Core i7 de septième génération, jusqu’à 16 Go de RAM et 512 Go de SSD. Des rumeurs ont circulé l’année dernière, faisant état d’un projet interne de Google appelé Campfire qui autoriserait le double démarrage, mais qui semble avoir été abandonné par le géant de la recherche.

La raison de cette annulation n’est pas encore claire, mais certains véhicules font remarquer que le développement de ce projet s’était déjà arrêté depuis décembre de l’année dernière – et que la fin de celui-ci se produit maintenant.

  Comment enregistrer le système audio en utilisant Audacity

Un point qui peut aider dans cette décision est que l’énorme quantité de mémoire interne des Pixelbooks est rare dans les Chromebooks, où la moyenne de la grande majorité des modèles est de 32 Go d’espace interne. Mon modèle, un Chromebook Plus de Samsung que j’ai acheté en 2017, a 32 Go et est loin d’être un modèle bon marché – il coûtait environ 400 € à l’époque, plus qu’assez pour acheter un ordinateur portable Windows très puissant.

Ce qui reste pour un éventuel second système d’exploitation est le support natif de Linux pour Chrome OS, qui peut permettre même un Ubuntu installé sur un ordinateur avec le système d’exploitation Google – vous pouvez même installer cette distro de Linux et supprimer le Chrome OS, mais je ne conseille pas de le faire.

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire